Deux conseils avant de penser à créer ou à racheter une entreprise aux USA

//Deux conseils avant de penser à créer ou à racheter une entreprise aux USA

Deux conseils avant de penser à créer ou à racheter une entreprise aux USA

160204_ad_Michael-Rousselle-Paris-rendez-vous_728x90

Avoir un visa est nécessaire pour pouvoir légalement venir créer ou pour racheter une entreprise aux Etats-Unis. Cependant, l’obtention du visa ne doit pas être votre première préoccupation. Deux Français sur trois venant aux États-Unis pour créer ou racheter une entreprise ferment leur entreprise sous 2 ans. C’est pourquoi, vous devez tout d’abord penser à votre entreprise et non au moyen de venir aux Etats-Unis.



Venir en B1/B2 avant d’investir

Le B1 est un visa temporaire, de courte ou moyenne durée, qui permet de séjourner par période de 6 mois, renouvelable jusqu’à 1 an au total, sur le sol Américain. Il faut bien distinguer le B1 (visa de prospection), du B2 (visa de tourisme), du B1/B2 (combinaison de ces deux derniers).
Le Visa B1-B2 vous permettra notamment de venir tester votre idée et surtout de voir si le pays vous plait. Venir en vacances est totalement différent de venir pour travailler. De plus, il est quasiment impossible de réussir la création ou le rachat d’une entreprise aux Etats-Unis sans connaitre parfaitement la ville d’implantation, son fonctionnement ou encore les habitudes des habitants. Il est nécessaire de prendre son temps et de ne pas se précipiter. Pour en savoir d’avantage sur le visa B1/B2, consultez notre article à ce sujet ICI


Ne pas faire l’impasse sur l’étude de marché

 

L’étude de marché permet de tester une idée et de réduire les incertitudes et les risques. Elle sera votre meilleur atout pour réussir aux Etats-Unis. Vous pourrez mieux appréhender et connaitre vos chances de succès avant de vous lancer.
Ce sera une formidable source de renseignements sur le marché sur lequel vous souhaitez vous positionner. Elle vous permettra de connaitre les attentes de vos futurs clients, l adéquation entre le produit et le service que vous proposez. Ces données permettent aussi de se fixer des objectifs commerciaux rationalistes.
Ce n’est un secret pour personne de dire que les Américains ont une longueur d’avance sur les autres pays. De ce fait, si un produit n’est pas sur le marché Américain il y a de fortes chances pour que la demande n’existe pas ou que le business ne soit pas rentable.
L’étude de marché vous permettra aussi d’étudier les lois Américaines qui sont, pour certaines, bien différentes des lois Françaises. A titre d’exemple, si vous avez réussit à conclure un bon de commande de 100 000 articles, le commerçant peut, s’il n’arrive pas à écouler le stock, vous renvoyer les invendus. Vous serez alors dans l’obligation de le rembourser.
Nous vous conseillons donc de réaliser minutieusement votre étude de marché.


Guide INV
By | 2017-03-15T17:55:16+00:00 14 mars, 2017|Categories: Créer une entreprise aux USA|

Send this to a friend