Où habiter à Los Angeles ?

Bannière Exco US

Où habiter à Los Angeles ?

Mythique, multiple, Los Angeles est un joyau de la Californie où il fait bon vivre. Mais la 2e ville des Etats-Unis en terme de population, étendue sur 1300 km2, affiche plusieurs visages, et mieux vaut se faire épauler par un expert lorsque vous prenez la décision de vous y installer. Quels quartiers privilégier quand vous arrivez en famille, si vous souhaitez y étudier, où même couler des jours heureux pour votre retraite ? Susan Friedman, agent immobilier native de la « Cité des anges », connaît la région comme sa poche. Elle nous livre ses recommandations en fonction de chaque situation.

Où habiter à Los Angeles ? Les conseils de l'agent immobilier Susan Friedman

Los Angeles, un marché immobilier « de vendeurs »

Avec une population de 3 900 000 habitants pour la seule commune (et 18,5 millions d’habitants pour l’aire urbaine), Los Angeles est la deuxième ville la plus peuplée du pays. Mais elle est aussi et surtout un important foyer d’immigration : plus de 140 nationalités cohabitent à LA, avec d’importantes communautés hispaniques, asiatiques et iraniennes. Certains quartiers sont ainsi « plus susceptibles de représenter des populations et des groupes ethniques spécifiques », explique Susan Friedman, agent immobilier dont la famille est installée dans la région depuis trois générations.

Autrefois pauvre en transports en commun, Los Angeles est devenue par la force des choses une « ville de l’automobile », à l’urbanisme bien particulier : des banlieues étendues, pas de réel centre-ville, même si la situation tend à changer, avec  un centre qui se développe. « Beaucoup d’habitants sont attachés à leur quartier, et y restent enracinés », observe l’experte. Ce qui a des conséquences sur le marché immobilier : « Les prix sont élevés, sans aucun signe de baisse. Il y a peu de biens à la vente, il n’est pas rare de voir des guerres d’enchères sur certaines propriétés convoitées par plusieurs acheteurs. Et les offres en espèces peuvent souvent l’emporter ! C’est un marché de vendeurs plus que d’acheteurs », détaille Susan Friedman, qui fait partie du réseau international Coldwell Banker Residential Brokerage.

Los Angeles, les quartiers dynamiques

Los Angeles est une ville tentaculaire, et sa grande région encore plus. Venice Beach, Santa Monica, Hollywood Boulevard sont autant de noms qui fleurent bon l’évasion, mais dans cette vaste agglomération, c’est le quartier de Downtown Los Angeles qui se démarque aujourd’hui par son dynamisme. « Downtown LA s’est complètement métamorphosé en une zone très branchée et agréable à vivre. » Bâtiments transformés en appartements et condos, restaurants haut de gamme et boutiques, le centre-ville, qui a toujours été un espace de culture, s’affirme. Le Music Center « dispose de quatre théâtres majeurs proposant pièces de théâtre, comédies musicales,  concerts ou encore opéras et spectacles de danse, et le Grand Park accueille désormais beaucoup d’évènements gratuits », pointe Susan Friedman, en grande connaisseuse de la vie culturelle de sa cité. L’agent souligne aussi la qualité des collections et expositions du MOCA et du BROAD, les deux musées d’art contemporain de la ville.

Habiter à Los Angeles comme étudiant

Riche  en universités réputées, notamment dans le domaine du cinéma – peut-il en être autrement à l’ombre des lettres géantes « Hollywood » ? –  Los Angeles offre un cadre idyllique pour les étudiants étrangers. Vous y posez votre cartable ? « En tant qu’étudiant, il est préférable de vivre le plus près possible de l’école ou de l’université que vous fréquentez, afin de vivre la meilleure expérience possible. Si vous êtes à UCLA, visez Westwood, qui a beaucoup de logements en location et de belles maisons à acheter, si l’on a les moyens. » USC (University of Southern California) dispose également de beaucoup de logements près du campus.

Habiter à Los Angeles en famille

Vous désirez tenter l’expatriation en famille ? Il vous faudra sans doute accorder une grande attention aux écoles environnantes, au moment de choisir votre quartier. Susan Friedman conseille aux familles avec de jeunes enfants de viser les quartiers avec une bonne école publique, puis d’envisager une école privée si ce n’est pas possible. « West Los Angeles et certaines zones de la vallée ont de bonnes écoles publiques. Beverly Hills, Santa Monica et Culver City ont aussi de bons districts scolaires, et il n’est pas difficile généralement de trouver de bonnes écoles élémentaires pour les 5 à 12 ans. Le défi consiste surtout à trouver de bonnes écoles pour les 12 à 18 ans », raconte l’agent. « Je conseille aux  futurs expatriés de me contacter pour discuter de leur budget, avant de concentrer la recherche sur les quartiers qui correspondent vraiment à leurs besoins. »

A lire aussi : Créer son entreprise en Californie : découvrez l’économie locale

Habiter à Los Angeles quand on est retraité

En tant que retraité, il est préférable de privilégier sa qualité de vie au moment de choisir où s’installer. Ainsi, un quartier vivant et commerçant, où il sera aisé de faire ses courses ou de sortir au restaurant, est à favoriser. « Il y a beaucoup de grands complexes de condominiums à Century City, à Marina Del Rey, à Santa Monica et à Culver City », analyse Susan Friedman, qui voit aussi dans le centre-ville  « un endroit idéal pour quelqu’un qui veut être proche des événements culturels ». Mais à chaque projet et à chaque client sa  recherche spécifique, rappelle la professionnelle. Un premier entretien avec un agent, pour évoquer des questions telles que les centres d’intérêts ou la proximité avec la famille et les amis, se révèlera indispensable.

Il n’est pas difficile généralement de trouver de bonnes écoles élémentaires pour les 5 à 12 ans. Le défi à Los Angeles consiste surtout à trouver de bonnes écoles pour les 12 à 18 ans.

Susan Friedman

Habiter à Los Angeles : conseils aux Français

Après avoir vécu neuf ans à Paris, Susan Friedman connaît bien les attentes des Français qui partent vivre sur la côte ouest, et sait conseiller finement ses clients expatriés. Mais l’agent le rappelle, rien ne vaut une visite approfondie de la ville et de ses quartiers. « Cela permet de se rendre compte de la meilleure option pour vous, de vos priorités en terme d’accessibilité, de transports publics, de temps passé chaque jour dans la voiture. Soyez prêts à passer du temps sur la route ! » Quant aux attentes de ses clients, Susan Friedman en est sûre, elles ne seront pas déçues. « Vous allez adorer le climat. Los Angeles évolue vraiment vers une ville passionnante, il y a énormément de choses à faire, de jour comme de nuit, et sans arrêt de nouvelles activités à découvrir. Je serai heureuse de vous servir de guide, en tant que locale, dans cette ville fascinante ! »

Contacter Susan Friedman

INV – 151001 banner_default_investir_728x90

Un Projet d'Investissements aux USA ?

Contactez-nous pour des conseils gratuits et personnalisés pour réussir votre projet

Service Gratuit et sans Engagement

Message envoyé
MERCI !

Send this to a friend