Ouvrir un restaurant à Miami, facile ? Pas vraiment !

//Ouvrir un restaurant à Miami, facile ? Pas vraiment !

Ouvrir un restaurant à Miami, facile ? Pas vraiment !

Bannière Exco US

Ouvrir un restaurant à Miami n’a rien de facile: les habitants de Miami ont pu le constater. En se faufilant à travers Lincoln Road par exemple, l’on remarque de nombreux restaurants désormais fermés. Une artère endommagée donc, mais qui n’est pas la seule de la ville. Que se passe-t-il à Miami ? Pourquoi plus d’une vingtaine de restaurants ont-ils fermé durant les dernières semaines ? Découvrez les conseils d’une business broker bien acheter à Miami pour éviter la fermeture rapide…

Ouvrir un restaurant à Miami ? Prenez conseil auprès de Valérie Dujardin.



Ouvrir un restaurant à Miami : « Un bain de sang »

Le phénomène a été mis en exergue il y a peu par le journaliste culinaire Evan Benn, du Miami Herald. Un critique évidemment très bien placé pour se rendre compte du « bain de sang », dit-il, dont certaines artères de Miami ont été victimes.

« On entend toujours ce mot : « emplacement », et de son importance. Mais il faut savoir qu’un bon nombre de fermetures de restaurants se sont parfois faites au même endroit ! Tous les 6 mois, un nouvel établissement ouvre. »

Il semblerait donc que nous soyons en face d’une hécatombe… Pas vraiment nous dit Valérie Dujardin, business broker à Miami : « ce n’est pas forcément un phénomène récent ou généralisé sur toute la ville », affirme-t-elle. « C’est plutôt lie à certains quartiers. Je ne dirais que cela se soit accéléré ces derniers temps ni que ce soit lié à la conjoncture, car la conjoncture est bonne à Miami. Les gens s’installent en fait trop rapidement sans vraiment étudier le marché et prendre le temps de bien réfléchir à leur plan d’affaires … »

Les loyers mis en cause, évidemment

Des propos qui font échos à ceux de notre broker à Miami : « Le loyer est un facteur très important dans l’ouverture d’un restaurant. S’il est primordial de trouver un local bien situé, il ne faut pas perdre de vue le loyer qui ne doit représenter qu’entre 10 et 15% du chiffre d’affaire. Malheureusement, beaucoup de restaurateurs à Miami atteignent plutôt les 50% aujourd’hui, donc ça devient difficile ensuite de générer un profit… »

Si Valérie Dujardin estime donc que le phénomène n’est pas uniquement actuel, elle et Evan Benn tombent toutefois d’accord sur une chose : la raison principale qui pousse tous ces restaurateurs à fermer est l’importance des loyers. « Ce n’est pas rare d’entendre qu’un restaurant a besoin de payer $40,000 ou plus de loyer par mois pour rester ouvert », témoigne le journaliste du Miami Herald.

Les conseils de Valerie Dujardin pour une ouverture de restaurant plus maîtrisée

Pour éviter de tomber de ce genre d’écueil, comment faire ? Nous avons posé directement la question à Valérie Dujardin, qui nous livre ses conseils :

  1. « Bien construire son business plan ! J’attire régulièrement l’attention de mes clients sur le poids du loyer dans les charges totales. Il est également vital de bien prévoir sa trésorerie, car, bien souvent, ce n’est pas le concept qui n’est pas bon, mais la trésorerie qui est trop insuffisante. Car il ne faut pas perdre de vue le fait qu’un restaurant peut prendre plusieurs mois avant d’avoir pignon sur rue et, en attendant de se faire connaître et d’avoir une activité rentable, le restaurateur doit payer de sa poche tous les mois. Il faut avoir les moyens de se donner du temps. Les gens pensent souvent trop au concept et sous-estiment la partie financière »,
  2. « Je recommande aussi de faire attention aux travaux éventuels. Lorsque l’on se lance dans une création de restaurant, en prenant un local à aménager,  l’on peut en avoir pour des mois et des mois de travaux et perdre beaucoup de temps pour l’obtention des permis. Un local quasi prêt à l’emploi est donc vivement recommandé dans un premier temps. »
  3. « Il est également vivement recommandé d’arriver aux USA avec son propre chef (dans le cas où le propriétaire n’a pas déjà ses compétences). En effet, pour réussir dans la restauration, il faut une bonne cuisine et il est difficile de trouver à Miami des chefs expérimentés, talentueux et fiables. »

INV – 151001 banner_default_investir_728x90

Un Projet d'Investissements aux USA ?

Contactez-nous pour des conseils gratuits et personnalisés pour réussir votre projet

Service Gratuit et sans Engagement

Message envoyé
MERCI !

Un Projet d'Investissements aux USA ?

Contactez-nous pour des conseils gratuits et personnalisés pour réussir votre projet

Service Gratuit et sans Engagement

Message envoyé
MERCI !

Send this to a friend