Nous parlons aujourd’hui immobilier à San Francisco et surtout nous analysons la tendance du marché actuel.

Vous êtes en quête d’information pour peut être un futur achat, mais vous ne savez pas par où commencer ? Nous avons constituer ce guide pour justement vous apporter les informations principales à retenir du marché immobilier à San Francisco.

Cette ville a connu de larges évolutions ces dernières années, les quartiers sont particulièrement diversifiés et demandent une certaine analyse.

Où investir ? Comment se porter l’économie de San Francisco ? Quelle typologie de marché ? Autant de questions auxquelles nous apportons des réponses pour vous aider à y voir plus claire.

immobilier à san francisco

Le guide des quartiers à San Francisco

Plein de quartiers branchés et d’autres plus anciens. San Francisco est un endroit très diversifié avec globalement des prix élevés. Des maisons  victoriennes colorées et historiques ou des maisons offrant une vue parfaite sur le célèbre Golden Gate Bridge. Si vous décidez d’acheter un bien immobilier à San Francisco, vous avez certainement besoin d’aide concernant les quartiers.

Fisherman’s Wharf

Situé sur le front de mer nord, ce quartier est une attraction populaire pour les touristes et abrite à son tour de nombreux hôtels et de jolies petites boutiques de souvenirs. C’est un quartier connu et qui est souvent bondé de monde.

Il est connu pour être l’emplacement des lions de mer locaux mais également avec un éventail de restaurants et boutiques. C’est un quartier idéal pour les familles et les jeunes adultes. Le quartier de Fisherman’s Wharf est également apprécié pour son faible taux de criminalité et ses activités sans fin. De plus, il constitue l’un des principaux arrêts des téléphériques de San Francisco. Il est donc le parfait « cliché » que l’on a en image lorsqu’on pense à San Francisco

Financial District

Souvent appelé « le Wall Street de la côte ouest », le quartier financier de San Francisco est le centre d’affaires de la ville et l’emplacement de grands gratte-ciel et de monuments emblématiques.

Située au centre-ville, cette partie de la ville est proche de restaurants haut de gamme et le lieu d’une vie nocturne amusante qui caractérise San Francisco et son énergie. Alors que ce quartier est un lieu de vie idéal pour les jeunes professionnels et les entrepreneurs, le quartier financier est également  idéal pour les voyages d’affaires.

A proximité de nombreuses entreprises et start-up, de plus se déplacer en transport commun est très facilité pour les habitants.

Mission District

Le quartier latin traditionnel, nommé d’après l’emblématique Eglise enregistrée au registre national (Mission Dolores). C’est la plus ancienne structure survivante de San Francisco.

Ce quartier connait une évolution constante et une croissance massive au fil des ans. En effet plus en plus de familles et de jeunes professionnels s’installent dans la région en raison de l’industrie technologique. Entouré de fresques murales à couper le souffle et de rues colorées, le street art donne à des tas de touristes de venir visiter ce quartier chaque années.

Enfin point important tout de même à connaitre pour des investisseurs, ce quartier est souvent évoqué en raison de certaines situations parfois d’insécurité.

North Beach

Souvent appelé « Little Italy », le quartier de North Beach abrite une grande population d’Italo-Américains. Près du quartier financier et de Chinatown, c’est est une excellente option pour les résidents qui travaillent au centre-ville. D’authentiques pizzerias italiennes, trattorias, cafés et glaces dans toute la ville. Également connu pour être un lieu de la vie nocturne.

Ce charmant quartier est prisé pour son histoire locale et son héritage italien. Par conséquent il est aujourd’hui une des nombreuses destinations touristiques populaires de la ville. Parfait pour les familles, les jeunes couples et les retraités, avec de nombreux espaces verts et parcs ouverts ainsi que d’une abondance de distractions.

Russian Hill

C’est un quartier haut de gamme niché sur l’une des 44 collines de San Francisco. Il est nommé à l’origine par les colons qui ont découvert un cimetière russe au sommet de la colline pendant la ruée vers l’or.

Ce quartier est riche en histoire. il est l’une des attractions touristiques les plus populaires de la ville, Lombard Street, qui est connue comme la « toute la plus sinueuse des Etats-Unis ».  Avec de nombreux magasins, restaurants et bars, Russian Hill propose un parfait mélange à la fois branchés et classiques.

Haight-Ashbury

Faisant partie du mouvement de contre-culture à San Francisco dans les années 60 et 70. Le quartier de Haight-Ashbury reste aujourd’hui un souvenir de cette époque révolutionnaire. Désormais c’est un quartier historique couplé d’une ambiance hippie.

Considéré comme l’un des quartiers les plus sûrs de San Francisco, les familles et les jeunes professionnels affluent dans cette partie de la ville pour son atmosphère animée et excentrique. Avec de nombreuses maisons victoriennes vibrantes et colorées qui bordent les rues, en outre il est apprécié par de nombreuses célébrités qui possèdent une maison. ( Jimi Hendrix pour n’en citer qu’un).

Pacific Heights

C’est là où se trouver la plus belle vue panoramique sur le Golden Gate Bridge. Élu comme l’un des quartiers les plus prestigieux et les plus riches de San Francisco, Pacific Heights présente des maisons de style victorien qui attirent de nombreuses familles dans cette communauté résidentielle.

En fait, il faut bien comprendre que ce quartier abrite les maisons les plus grandes, les plus chères de toute la ville et abrite la plupart des milliardaires vivant actuellement à San Francisco. Non seulement les maisons sont incroyables, mais en plus le taux de criminalité est largement inférieur à la moyenne, ce qui en fait l’un des endroits les plus prisés pour vivre à San Francisco.

Tendances du marché immobilier à San Francisco

San Francisco est considérée par beaucoup comme le centre culturel et industriel de la Californie du Nord. La ville abrite près de 882 000 habitants, ce qui en fait la 16e plus grande zone métropolitaine des États-Unis.

Cependant, en plus de l’emplacement pittoresque de la ville et de sa culture unique, le comté de San Francisco est également connu pour avoir l’un des revenus par habitant les plus élevés des États-Unis, ce qui en fait une zone très lucrative pour les investisseurs.

Comme la plupart des autres grandes villes, le marché immobilier de San Francisco a été fortement impacté par la pandémie de coronavirus.

Voici un aperçu des principales tendance du marché immobilier à San Francisco :

  • Les logements locatifs sont en hausse : le pourcentage de logements locatifs vacants à San Francisco se situe actuellement à 8,5%. C’est une augmentation de 5,5% d’une année sur l’autre. Cela s’explique en raison du télé-travail généralisé et donc du travail à distance et parfois même à « très longue distance »

Il semble que ce sera un problème à court terme puisque de plus en plus d’entreprises exigent que les travailleurs retournent au bureau. Néanmoins, il semble que le travail en « home office » soit quelque chose d’encrer pour beaucoup de salarié maintenant. Il n’est donc pas rare que des renégociations soient faites dans ce sens…

  • Pour sa part, le prix médian des loyers est également en baisse de 8,1 % sur un an.
  • L’offre de logements se maintient : San Francisco ne dispose actuellement que d’une offre de logements de 2,1 mois, elle se porte mieux que le reste du pays. En effet les Etats-Unis connaissent actuellement un déficit d’inventaire immobilier généralisé.

Analyse économique et sociale de San Francisco

Marché du travail

En début d’année 2021, le taux de chômage à San Francisco était de 6,7%, ce qui est juste au-dessus de la moyenne nationale de 6,3%.Il est important de noter qu’il est sur une tendance à la baisse, en effet il a atteint un sommet de 13,2% au plus fort de la pandémie. Pour les investisseurs, cela signfie aussi que les problèmes de vacance locative auxquels ils sont confrontés sont plutôt à court terme.

En règle générale, le taux de chômage de San Francisco est généralement inférieur à la moyenne nationale et, bien que le chômage ait augmenté en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, cette affirmation reste vraie.

Bien que l’industrie touristique de la région ait été durement touchée pendant la pandémie, sa position en tant que l’un des principaux pôles technologiques du pays le protège davantage en comparaison avec d’autres zones.

Environnement universitaire

Au total, la Bay Area abrite environ plus d’une vingtaine d’universités, ce qui signifie qu’elle offre un marché important sur le thème du logement étudiant.

Nous pouvons cité par trois des meilleures écoles de la région:

L’université de Stanford : elle est généralement considérée comme l’une des meilleures universités du pays. À égalité avec d’autres établissements d’enseignement prestigieux comme le MIT et l’Université de Yale. Stanford abrite environ 16 000 étudiants diplômés et de premier cycle.
Université de Californie — Berkeley : communément appelée « UC Berkeley », cette institution est l’une des universités publiques les mieux notées de la région de la baie. Située à environ 16 km de San Francisco, l’UC Berkeley accueille un total d’environ 44 000 étudiants.
Université de San Francisco: Nichée entre le Golden Gate Bridge et le Golden Gate Park, l’Université jésuite de San Francisco est plus petite que les autres écoles de cette liste. Son effectif est d’environ 11 000 étudiants.

Devez vous investir à San Francisco

La réponse évidemment ne peut pas être oui ou non. D’abord car c’est une décision qui doit être longuement étudiée. Ensuite car la réponse ne peut venir que de vous et vos objectifs. Néanmoins laissez-nous vous apporter davantage d’éléments pour vous aider dans ce processus.

Le premier éléments que vous devez comprendre c’est que San Francisco est globalement un marché déjà mature. Le prix médian d’un appartement de deux chambres si situe au-dessus de 1 Million de dollars. De cela il faut tirer plusieurs conséquences, comme tout marché mature San Francisco peut vous offrir un très beau bien patrimonial. Nous l’avons vu l’économie de cette ville reste forte avec un tissu technologique qui vient protégé l’emploi dans cette zone.

Néanmoins de tels prix doivent amener à reflexion, par exemple pour un premier investissement aux Etats-Unis, avez-vous envie de partir sur un tel budget ?

Le deuxième élément que nous n’avons pas abordé (et non des moindres) il s’agit des taxes. En effet la Californie est l’un des Etats Américains les plus taxés. Ce n’est d’ailleurs pas anodin si de très grandes entreprises ont quitté cet état. On peut penser notamment à Tesla qui a fait le choix du Texas récemment. Sans rentrer dans le détail il conviendra de vous renseignez très précisément sur les taxes que vous pourriez avoir à payer. Notamment concernant les taxes foncières.