visa-e-2
Atlanta
resto
Floride
LLC
ATM
Bannière Exco US
Cleveland
Detroit
compte bancaire

Les 3 quartiers où investir à Cleveland

La capitale de l’Ohio a le vent en poupe auprès des investisseurs. 

Avec un climat saisonnier et des quartiers en pleine gentrification, Cleveland fait partie de ces villes américaines où les citadins des grandes villes viennent s’installer pour gagner en qualité de vie.

Cleveland se révèle un investissement immobilier idéal à condition de bien connaître la ville et ses quartiers. Zoom sur Collinwood, Mount Pleasant et Buckeye Shaker, les trois “pépites” de la ville industrielle en pleine renaissance. 

Les quartiers ou investir aux us.

Collinwood, quartier historique et artistique

Pour la nouvelle génération, Collinwood est tout d’abord le quartier de la Waterloo Gallery, une institution artistique à Cleveland. Le quartier est divisé en deux parties : North Collinwood et South Collinwood. 

Ce qui a valu à Collinwood d’être classé en tête du classement de Travel + Leisure comme “l’un des quartiers secrets les plus prisés des Etats-Unis” en 2008. L’un des films de George Clooney, “Bienvenue à Collinwood”, a notamment été tourné dans le quartier en 2002. Une grande fierté pour ses habitants. 

Ancien coeur industriel de la ville, le quartier abritait les usines de General Motors, anciennement situées à Coit Road, ou encore General Electric avec son bâtiment sur East 152nd. 

Des milliers d’ouvriers étaient alors requis, et un flux d’immigrés européens et laltino-américains se sont installés à Collinwood. 

Dans les années 1960, la communauté afro-américaine s’y est implantée et constitue aujourd’hui le coeur des 34 200 habitants recensés. Le revenu médian s’élève à $27,286.

Mais aujourd’hui, la population est différente. Avec des loyers modérés et un cadre de vie agréable au bord de l’eau, le quartier est devenu, en quelques années, l’endroit préféré des millenials pour se retrouver autour d’un brunch au Beachland Ballroom. 

Buckeye-Shaker, la “petite Hongrie”

Place maintenant au quartier historique. Buckeye-Shaker a accueilli dès le 19ème siècle de nombreux européens, et majoritairement des Hongrois. 

Ce qui lui vaut son surnom de “Little Hungary” – à traduire par “Petite Hongrie”. Situé à l’Est de la ville, son charme européen et ses rues marchandes en font un atout majeur pour le tourisme l’été. 

Dans les années 1970, la population du quartier s’est brassée, mêlant nouveaux immigrants et deuxième génération. C’est pour cette raison que l’on compte un salaire médian annuel relativement bas à 25,000 $ pour les 15 000 habitants du quartier. 

Bonne nouvelle aussi, le marché reprend enfin, et les experts s’accordent à dire que 2019 est la première très bonne année depuis la crise des subprimes. 

En moyenne, pour chaque maison qui coûtait 89 000 dollars avant la crise en 2007, le prix a chuté à 68 000 dollars en 2009, 48 000 dollars en 2011 et est estimé aujourd’hui à 63 000 dollars cette année. 

Au Sud, Mount Pleasant

Si vous préférez vous éloigner de l’eau, allez un peu plus au sud encore pour découvrir Mount Pleasant, l’autre centre artistique de Cleveland. 

Actuellement, le quartier abrite de nombreux logements et espaces commerciaux vacants. 

Mais selon une étude récemment publiée par une organisation américaine, les 150 000 pieds carrés disponibles pourraient générer près de 60 millions de dollars, s’ils étaient optimisés en cafés, magasins ou encore commerces de bouche, le taux d’occupation résidentiel étant élevé. 

D’ailleurs, plusieurs grands investisseurs ont déjà parié sur Mount Pleasant pour la prochaine décennie. Une agence a acheté près de 30 000 pieds carrés, comprenant une garage et un magasin de réparation pour les voitures. 

Pour les 25 000 pieds restants, une source a déclaré que le groupe ouvrira bientôt le premier restaurant chic et lounge dans le quartier.

CONTACTER NOTRE EXPERT A CLEVELAND

visa-e-2
resto
Atlanta
Detroit
LLC
ATM
Guide INV
INV – 151001 banner_default_investir_728x90
compte bancaire
Floride
Bannière Exco US
Cleveland