Atlanta
Floride
visa-e-2
ATM
LLC
resto
compte bancaire
Detroit
Bannière Exco US
Cleveland

Régulièrement listée comme région propice à l’investissement immobilier, Orlando fait partie des villes à surveiller de près en 2020. Que faut-il savoir sur l’immobilier à Orlando en Floride aux USA ? Est-ce là qu’il faut investir en priorité ? Voici notre analyse et nos conclusions.

Orlando : tour d’horizon de la « Belle cité »

Située au cœur de la Floride, Orlando est la plus grande ville de cet État américain. Sa population dépasse les 280 000 d’habitants, lui permettant de se hisser au 73e rang des villes les plus peuplées des États-Unis. Surnommée la « Belle cité », Orlando est en réalité le centre d’une zone métropolitaine plus large qui compte quelque 2,5 millions d’individus.

L’économie d’Orlando est active et diversifiée. Le taux de croissance positif est amené à se poursuivre au-delà de l’année 2020. Si le tourisme reste l’un des moteurs de l’économie locale, Orlando est également un important centre industriel et de haute technologie. Les principaux secteurs économiques qui font vivre les habitants incluent l’hébergement, la restauration, le commerce de détail, les soins de santé, les services professionnels et scientifiques, les services éducatifs, ainsi que les arts et les loisirs.

Très orientée vers les médias numériques, Orlando est également au cœur de l’innovation dans le développement de logiciels, ainsi qu’en matière d’industrie aérospatiale, d’aviation et de technologie agricole. C’est notamment là qu’est installé le septième plus grand parc de recherche américain. Leader national dans le domaine des soins de santé et des services médicaux, Orlando est incontournable dans le domaine du cinéma, de la télévision et des jeux vidéo.

La diversité économique constitue l’essentiel de l’attractivité d’Orlando aux yeux des investisseurs immobiliers.

Orlando : une ville axée sur le tourisme

Avec New York, Las Vegas, Chicago et Miami, Orlando est l’une des villes les plus visitées des États-Unis. Destination touristique de premier plan, son nom rayonne à travers le monde entier. Et pour cause ! On trouve, à Orlando, 7 des 10 parcs à thème les plus visités en Amérique du Nord, ainsi que 5 des parcs à thème les plus visités au monde. Il n’est donc pas étonnant que l’image d’Orlando reste aujourd’hui – et à juste titre d’ailleurs – intimement liée aux parcs à thème dans l’esprit des touristes. Walt Disney World constitue notamment la plus grande attraction touristique d’Orlando et de ses environs. Les autres incluent SeaWorld, Legoland, Universal Studios Florida et le fameux Kennedy Space Center Visitor Complex.

La population d’Orlando : revenus et profils

À Orlando, le revenu moyen par habitant est de 25 664 $, soit légèrement moins que la moyenne américaine (28 555 $). Le revenu médian des foyers, quant à lui, est largement en deçà du niveau national (53 482 $).

En revanche, Orlando connaît un taux de chômage plus faible et une croissance de l’emploi plus élevée que le reste des États-Unis.

En termes de propriétés, environ deux tiers (65 %) de la population locale sont des locataires, influant sur la demande sur le marché de l’immobilier à Orlando en Floride aux États-Unis.

La location de type Airbnb connaît également un certain succès, notamment en raison des quelque 75 millions de visiteurs venus fréquenter les parcs à thème en 2018.

Le marché de l’immobilier à Orlando en Floride aux États-Unis présente, certes, de nombreux avantages et son attrait touristique contribue largement à son développement. Dans le rapport publié par PwC (Emerging Trends in Real Estate : United States and Canada 2019), Orlando arrive juste après Dallas-Fort Worth, New York-Brooklyn et Raleigh-Durham dans la liste des villes dignes d’intérêt pour les investisseurs. En effet, la capacité de la belle cité à attirer l’intérêt des investisseurs institutionnels a été et continue d’être un moteur important du marché immobilier d’Orlando.

L’immobilier à Orlando en Floride aux USA : pourquoi avancer avec précaution ?

Certes, le marché immobilier à Orlando en Floride aux USA présente de multiples atouts. Néanmoins, alors que nous publions cet article, le marché pourrait être qualifié de « neutre », avec des disparités de plus en plus marquées d’un endroit à l’autre. En effet, il semble se développer, en Floride, des micromarchés qui n’évoluent pas de la même manière. Par exemple, certains endroits, comme Clermont, en Floride, peuvent être intéressants sur le plan immobilier, alors que d’autres, comme Mineola ou le centre d’Orlando peuvent être devenus moins attractifs.

À l’heure actuelle, le prix moyen d’une maison à Orlando est d’environ 165 000 $. Bien évidemment, il existe des disparités entre les quartiers. La tendance est à un marché de vendeurs, mais, de toute évidence, nous n’avons pas affaire à un « marché chaud ». La notion de marché froid penche plutôt en faveur des acheteurs, ce qui signifie qu’il y a plus de propriétés sur le marché et que les prix ont baissé. Un marché plus chaud, en revanche, penche en faveur des vendeurs, se traduisant par moins de propriétés à vendre et une combinaison supérieure d’acheteurs, faisant ainsi augmenter les prix. Dans de nombreux endroits autour d’Orlando, la tendance au refroidissement est de plus en plus marquée.

Il est difficile de donner une règle ou un conseil précis lorsqu’il s’agit d’acheter ou de vendre à Orlando, le marché étant plutôt volatile dans de nombreux endroits. Plutôt que d’envisager le marché de l’immobilier à Orlando en Floride aux USA comme un tout, il est essentiel de considérer le lieu de résidence et l’endroit qui vous intéresse.

Dans les zones de marché dites « chaudes », il est probable que les vendeurs souhaitent fixer les prix à un niveau plus élevé. Tout dépend également de la rapidité avec laquelle les vendeurs souhaitent vendre. En cas d’urgence, certains n’hésiteront pas à fixer un prix légèrement inférieur à celui de leur plus proche concurrent.

En outre, le marché de l’immobilier à Orlando en Floride aux USA fluctuant beaucoup, les informations des derniers mois ne sont pas nécessairement aussi précises qu’elles devraient l’être. Il est donc préférable de faire appel à un expert de l’immobilier pour obtenir des informations et des conseils objectifs.

Autre point important : comme tous les secteurs, l’industrie de l’immobilier n’est pas immunisée contre l’impact de la crise sanitaire du coronavirus. Les chiffres publiés par l’Association régionale des agents immobiliers d’Orlando indiquent que les ventes de maisons ont chuté d’au moins 28% au mois d’avril 2020, par rapport au même mois en 2019. Malgré la baisse, les chiffres semblent ne pas faire écho à la crise de l’immobilier de 2008. Par ailleurs, du côté des acheteurs comme de celui des vendeurs, la méfiance est omniprésente.

Pour optimiser votre investissement immobilier aux USA, faites appel à des experts francophones, capables de vous accompagner et de vous conseiller objectivement.

visa-e-2
Bannière Exco US
Floride
compte bancaire
Cleveland
resto
INV – 151001 banner_default_investir_728x90
ATM
Atlanta
Detroit
LLC
Guide INV