Floride
visa-e-2
ATM
Detroit
Cleveland
compte bancaire
Bannière Exco US
resto
LLC
Atlanta

Comment le Brexit va doper l’économie américaine ?

Avec les rebondissements presque quotidiens dans la saga actuelle du Brexit au Royaume-Uni, le départ imminent de l’UE aura probablement un impact mondial, tant sur le plan économique que géopolitique. Ce départ créera une foule d’opportunités extraordinaires. Une occasion d’approfondir et d’élargir les liens économiques entre les États-Unis et le Royaume-Uni. Considéré comme un allié clé, comment le Brexit va-t-il doper l’économie américaine ?

Comment le Brexit va doper l'économie américaine ?

Brexit: Les avantages pour l’économie américaine

Pendant des décennies, la lourde charge réglementaire de l’UE a étouffé l’économie britannique et entravé les échanges commerciaux avec les États-Unis. Effectivement, la divergence des normes réglementaires et juridiques entrave considérablement le commerce dans différents domaines. Services financiers, télécommunication, automobile et services professionnels, tous ont été impactés. Les produits agricoles américains sont soumis à des droits de douane de 11% en moyenne. Mais cela pourrait bientôt changer.

Si le Royaume-Uni reprend le contrôle de sa politique commerciale nationale lorsqu’il rompt ses liens avec l’UE, les Etats-Unis auront l’occasion de forger un accord de libre-échange global avec lui. Même si les Etats-Unis bénéficient déjà de l’un des partenariats économiques les plus solides au monde, avec un commerce annuel total dépassant 260 milliards de dollars l’an dernier, il reste encore beaucoup à faire.

Les nouvelles technologies

Faisant partie des pays les plus innovants au monde, de nouvelles règles pourront être rédigées sur le commerce numérique. En effet, ces règles garantiront la libre circulation des données à travers les frontières, supprimeront les restrictions sur le commerce électronique et exempteront les produits numériques des droits de douane. L’ouverture de l’écosystème numérique incitera à investir des milliards de dollars dans de nouveaux investissements. C’est un coup de pouce aux américains dans la course au développement des technologies du futur, telles que l’intelligence artificielle, l’Internet des objets et l’informatique quantique.

L’accès à un marché plus large

Le Brexit permettra d’élargir l’accès au marché de milliers de produits. Cela offrira aux entreprises plus d’opportunités d’exportation et des prix plus bas pour les consommateurs. Les coûts et les contraintes de conformité imposées aux entreprises dans presque tous les secteurs seront également réduits. De plus, cela va encourager des milliards d’investissements transfrontaliers supplémentaires en facilitant une intégration plus poussée des marchés de services financiers américains. Pour les entreprises américaines opérant en Grande-Bretagne, ces changements contribueront dans une large mesure à compenser les éventuelles répercussions économiques d’une réduction de l’accès aux marchés de l’UE.

Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses opportunités qui s’offrent aux Etats-Unis. La somme des arguments économiques est incontestable. Un pacte commercial transatlantique créerait des emplois, favoriserait l’innovation et stimulerait la croissance économique. De plus, il générerait des milliards de dollars d’investissements des deux côtés de l’Atlantique.

Brexit et économie américaine: Vers de futurs accords ?

Le Brexit pourrait avoir un impact profond sur la trajectoire de l’économie mondiale. Etant donné les relations tendues avec la Chine, un accord solide entre les États-Unis et le Royaume-Uni pourrait rétablir la confiance dans le libre-échange.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont des pays économiquement avancés avec un marché libre et fort de traditions entrepreneuriales. C’est pour cette raison, que les Etats-Unis souhaitent conclure un accord qui soulèverait le paradigme du commerce international et établirait une nouvelle norme pour un commerce libre, juste et réciproque. À l’avenir, cet accord peut servir de modèle pour de futurs accords bilatéraux avec d’autres pays du monde.

Cependant, bien que le potentiel soit énorme, un accord est loin d’être acquis. Les négociations formelles ne peuvent pas commencer tant que le Royaume-Uni n’aura pas quitté l’UE. En attendant, les membres du Congrès vont se réunir et montrer que les États-Unis sont ouverts aux affaires et prêts à se mettre au travail. Cela atténuerait l’incertitude des deux côtés de l’Atlantique et jetterait les bases d’un accord de libre-échange solide et rapide.

La sortie de l’UE est prévue pour début 2020. Il faudra attendre cette date pour voir les prémisses d’un futur accord entre ces deux pays.

Plus d’infos sur l’investissement aux Etats-Unis

visa-e-2
Floride
INV – 151001 banner_default_investir_728x90
Atlanta
resto
Detroit
compte bancaire
Bannière Exco US
Guide INV
Cleveland
LLC
ATM