Dossier spécial VISA E2

Votre porte d’entrée sur le sol américain

Pourquoi s’implanter aux Etats-Unis via un visa E2 ?

De nombreuses raisons poussent des milliers d’étrangers chaque année à  tenter l’aventure entrepreneuriale aux états-Unis. Mais alors pourquoi les états-Unis sont encore aujourd’hui la terre sacrée pour les entrepreneurs de ce monde ?

Un environnement économique favorable aux entrepreneurs

La diversité et la grandeur du marché Américain offrent des opportunités incomparables, le tout dans un marché économique unique. En comparaison avec de nombreux autres marchés, les états-Unis possèdent une population de plus 300 millions d’individus avec en moyenne un niveau de vie élevé. Et beaucoup d’entre eux consomment fortement comme on le sait puisque ce modèle a une influence mondiale. 

Mais pourquoi les entrepreneurs en sont les premiers bénéficiaires ? Ce modèle favorise et stimule fortement la circulation des produits et des services dans le pays. C’est aussi une des raisons pour lesquelles l’Amérique a influencé le monde avec sa société de consommation. Les bénéficiaires sont donc directement les personnes offrant des produits et des services aux consommateurs, donc les entrepreneurs.

Des avantages à  l’échelle fédérale et locale

Des avantages financiers et fiscaux peuvent être concédés aux investisseurs étrangers dans les villes où ils établissent leur entreprise. Les incitations à  l’investissement vont pouvoir prendre la forme de crédit d’impôt, de baisse de fiscalité sur certain domaine comme l’immobilier commercial pour les investisseurs étrangers. Ces avantages financiers et fiscaux vont avoir un impact direct sur le business et vont participer à  augmenter la rentabilité de votre entreprise.

L’égalité et une concurrence loyale

Le fait d’être un entrepreneur étranger aux états-Unis vous donne les mêmes droits et devoirs qu’un entrepreneur Américain. Vous serez donc traité de la même manière que vos concurrents, vous bénéficierez des lois de la même manière sans craindre une différence de traitement.

Accéder à  de nouveaux marchés

Les états-Unis est un état fédéral constitué de 50 états indépendants. Qu’est-ce que cela signifie ? C’est 50 marchés différents et autant d’opportunités diverses à  travers le territoire tout en restant dans un marché unifié. Vous avez un choix quasiment illimité d’implantation pour commencer votre business et de choix géographique en fonction aussi de la zone climatique.

Disponibilités de collaborateurs très qualifiés

Le système éducatif Américain forme parmi les meilleurs étudiants au monde, les plus grandes universités au monde sont bien souvent Américaines. En tant qu’entrepreneur vous aurez accès donc à  des profils de collaborateurs qualifié qui pourront vous aider à  faire croitre le business.

Les états-Unis, la business Academy numéro 1 dans le monde

Ce n’est un secret pour personne les Américains aiment le business, ils voient toujours plus grand. Ils innovent toujours plus et développe leurs projets comme nulle part ailleurs. En vous implantant aux états-Unis, vous allez nager dans cette culture business, côtoyer au quotidien des entrepreneurs tous plus intéressant les uns des autres. En démarrant votre business aux états-Unis, vous allez développer toutes les compétences qu’un entrepreneur a besoin. Vous allez avoir accès à  de nouvelles connaissances, de nouvelles techniques et de nouveaux concepts inconnus partout ailleurs.

Top 10 des pays avec le plus de délivrance de visa E2

Selon une étude réalisée en 2018

1

Japon

13,399 visa E2

6

Corée du Sud

2,361 visa E2

2

Allemagne

5,807 visa E2

7

Italie

1,799 visa E2

3

Canada

3,254 visa E2

8

Mexique

1,578 visa E2

4

France

3,081 visa E2

9

Espagne

1,312 visa E2

5

Royaume-Uni

2,740 visa E2

10

Taiwan

585 visa E2

Quelles sont les conditions pour l’obtention du visa E-2 ?

  1. L’appliquant doit avoir la nationalité d’un pays ayant signé le traité prévoyant le visa E2
  2. Détenir au moins 50 % de l’entreprise par lequel l’appliquant investit
  3. L’investissement doit être substantiel par des capitaux irrévocables, et doit permettre la réussite de l’entreprise
  4. L’investissement doit être actif avec une vraie perspective entrepreneuriale 
  5. L’activité doit générer des revenus conséquents et non pas simplement permettre de subvenir aux besoins ou doit avoir un véritable impact économique aux états-Unis.
  6. L’appliquant doit avoir le contrôle des fonds et l’investissement doit être à  risque dans le sens commercial.
  7. L’appliquant doit être présent aux états-Unis pour diriger et développer l’entreprise.

A ce jour, nous avons participé à  la création de plus de 150 LLCs avec des investisseurs francophones, désireux de s’implanter aux USA. Qu’en est-il de vous ?

Les chiffres clés à  connaitre sur le visa E-2

Le taux d’approbation du visa E2 est le plus élevé parmi tous les autres visas d’employé ou d’investisseur comme le H1B ou encore EB-5. Ces dernières années le taux d’approbation était de 90 %. Les états-Unis ont toujours été une terre d’accueil pour les investisseurs étrangers. Ils favorisent largement les investissements directs étrangers. Leur attractivité est toujours remarquable et ils sont toujours leaders dans le monde avec plus de 500 milliards de dollars d’IDE sur l’année 2018 (Source OCDE)

En 2018, le taux d’approbation du visa E2 à  l’échelle mondiale était de 88 % : Ce chiffre-là  étonne toujours les entrepreneurs toutefois il ne doit pas vous tromper. Un taux d’acceptation aussi ne doit en aucun cas vous faire penser que tous ces détenteurs ont prospérer dans le temps. Malheureusement beaucoup d’entre-eux ont perdu la mise initiale et sont rentrés dans leur pays. C’est aussi la réalité que vous devez connaitre.

Vous avez pour projet d’investir aux US ?

Le processus classique d’un entrepreneur sous visa E-2

1 – Le Business Broker

Le business broker, qui peut vous présenter des opportunités d’entreprise à  démarrer, à  reprendre dans le monde la franchise notamment.

2 – L’avocat d’immigration

L’avocat d’immigration va devoir constituer un dossier présentant le plus de garanties auprès de l’administration Américaine, la viabilité de votre business sur le long terme n’est pas une priorité pour lui. Son objectif est que votre dossier soit accepté.

3 – L’avocat commercial

Vérification du bail et des contrats. Ses honoraires portent sur un travail très précis. Principalement une lecture suivie de quelques recommandations pour changer certains termes.

4 – Le voyage

Validation de l’acquisition du business sur un voyage. Mais le projet sur son ensemble a-t-il bien été validé ?

5 – Le Business Plan

Rédaction par une entreprise spécialisée, recommandée par l’agent immobilier ou l’avocat d’immigration. Prise de rendez-vous à  l’ambassade.

Vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté ?

Expert-comptable, avocats en droits des affaires, agents immobiliers et tant d’autres interlocuteurs vont venir s’ajouter à  l’aventure. Toutes ces personnes possèdent des intérêts différents. Le manque de synergie et de coordination peut mener à  de grosses difficultés pour l’entrepreneur. Des erreurs peuvent être commises par manque de contrôle ou d’expérience. Ces mêmes erreurs peuvent entrainer des pertes sèches d’argent mais également des retards dans le déroulement du projet.

Les enjeux administratifs d’immigration ou les problématiques autour peuvent faire perdre pied à  l’entrepreneur qui en oublie l’enjeu principal : le business et sa viabilité sur le long terme !

Pourquoi se faire accompagner dans son implantation ?

Notamment par une personne qui est déjà  passée par là 

Je vous propose donc de palier à  ces déficits, en devenant votre mentor, votre bras droit, la personne qui va créer le lien essentiel entre tous ces acteurs, celui qui vous mettra dans les meilleures conditions pour votre prise de décision. Je vous offre mon expérience, mon vécu en vous évitant les erreurs que j’ai commise et qui m’ont coûté plusieurs milliers de dollars. Je vous donne accès aussi à  mon réseau que j’ai mis plusieurs années à  développer. La part d’inconnu dans une implantation sous visa E-2 est grande. Je suis ici pour réduire cette part d’inconnu en vous accompagnant dans chaque étape du processus. 

La décision vous appartiendra toujours, je suis là  pour éclairer cette décision.

Quel type de business démarrer pour son implantation aux USA ?

Lorsque vous souhaitez démarrer un business aux états-Unis en tant qu’investisseur étranger différentes possibilités s’offrent à  vous. évidemment tout va dépendre du budget dont vous disposez. Plus le budget est élevé plus le champ des possibles est grand. Néanmoins, de par mon expérience et l’accompagnement que j’ai réalisé auprès d’investisseurs je me suis particulièrement intéressé à  une solution. Cette solution, n’est pas la solution « miracle », elle ne garantit pas le succès mais elle a le mérite d’être particulièrement adaptée à  un investisseur étranger qui veut tenter sa chance aux Etats-Unis.

Focus sur :

La franchise

La franchise est le modèle de développement aux états-Unis  pour qui souhaite bénéficier de l’identité d’une marque forte aux USA.

Une sorte de « filet de sécurité » dans l’aventure entrepreneuriale aux USA. En effet vous bénéficiez de l’appui d’un franchiseur, de son expérience et de l’ensemble des franchisés. Vous possédez donc déjà  des données, des informations sur le fonctionnement, les performances du business que vous allez monter.

Impact du marketing et du branding aux Etats-Unis. La franchise permet de bénéficier de ses avantages à  moindre coût, comparativement à  ce que cela pourrait représenter en étant totalement indépendant.

Quelques chiffres à  noter

Sur le modèle de la franchise en 2019

Le modèle de la franchise est dans plus de 300 industries, vous trouverez tous les marchés dans un monde quasiment infini.

La production économique du modèle de la franchise génère 787,5 milliards de dollars

Les franchises en restauration rapide et services représentent à  elles-seules 350 millions

9 millions d’Américains étaient employés par des établissement franchisés.

Le département américain du commerce a réalisé une étude sur 7 années afin de comparer l’évolution des entreprises indépendantes et les franchisés. 

Après 3 années plus de 90 % des franchisés sont toujours en activité, seulement 40 % des indépendants.

Après 7 années, 91% des franchisés sont toujours en activité alors que seulement 20 % des entreprises indépendantes.

Que soit dans un modèle de franchise ou de manière indépendante le succès en business n’est jamais garantie. Cela va dépendre de nombreux facteurs tenant notamment à  l’entrepreneur lui-même. Le modèle de la franchise n’est donc pas une solution miracle, vous l’aurez compris. En revanche, il est important de mettre en oeuvre les bonnes stratégies pour connaitre le succès. Ainsi la franchise offre une solution adaptée à  un entrepreneur étranger voulant s’implanter aux états-Unis.

Intéressé·e par l’obtention d’un visa E2 ? Echangeons.