Sole Proprietorship : Comment obtenir le statut d’auto-entrepreneur aux USA ?

//Sole Proprietorship : Comment obtenir le statut d’auto-entrepreneur aux USA ?

Sole Proprietorship : Comment obtenir le statut d’auto-entrepreneur aux USA ?

Francis rolland

Qu’ont en commun eBay, JC Penney et Sears ? Ces trois grandes entreprises ont toutes été créées à leurs débuts sous le statut Sole Proprietorship, la manière la plus simple et la plus rapide de lancer un business aux États-Unis. Investir US vous explique comment obtenir ce statut très avantageux pour poser les bases de son entreprise aux USA.

Sole Proprietorship, c’est quoi ?

Ce statut est idéal si vous souhaitez vous lancer seul dans un projet. Une Sole Proprietorship, qui s’apparente au statut d’auto-entrepreneur en France, est une entreprise à propriétaire unique.

Votre business et vous-même ne faites qu’un.

Vos bénéfices et dettes sont liés à vos biens personnels.

Votre responsabilité est donc engagée dans les actions de l’entreprise. Sole Proprietorship est le statut conseillé pour les travailleurs indépendants et pour ceux qui souhaitent créer un business aux États-Unis et qui ne savent pas encore où leur projet va les mener, et quels seront leurs bénéfices à court-terme.

Un statut très facile à obtenir

Les papiers nécessaires pour créer une Sole Proprietorship diffèrent dans chaque État.

Pour connaître les détails par État, rendez-vous sur le site officiel de l’administration américaine des petites entreprises.

Dans la très grande majorité des États, il n’y a qu’un seul papier à remplir, le « Certificate of Assumed Name », plus couramment appelé DBA pour « Doing Business As ».

Ce certificat, qui coûte entre $25 et $100 selon les États, atteste que vous travaillez à votre compte sous le nom d’une entreprise que vous avez créée. Attention, le document doit être authentifié par un notaire.

Petite astuce : certains banquiers ont le pouvoir de certifier, gratuitement, votre document. Renseignez-vous auprès de votre banque avant de payer des frais de notaires.

Il ne reste ensuite qu’une seule étape, officialiser votre Sole Proprietorship auprès du County Clerk (greffier) auquel vous êtes rattaché selon votre adresse postale. Ça y est, votre êtes un auto-entrepreneur aux USA !

Certificat qui coûte entre

$25 et $100qui coûte entre
[pricing_row]Le document doit être authentifié par un notaire[/fusion_pricing_row][pricing_footer][/fusion_pricing_footer]




Les avantages et limites de la Sole Proprietorship

Les plus

  • Des coûts administratifs très bas. Créer une entreprise pour moins de $100, qui dit mieux ?
  • L’impôt sur l’entreprise le plus bas. Quelque soit l’État dans lequel vous résidez, le statut de Sole Proprietorship est le plus avantageux pour une société, puisqu’il s’adresse avant tout aux petites entreprises qui démarrent.De plus, vous ne serez pas perdu lorsque viendra la période des impôts. L’entreprise étant rattachée à votre nom et numéro de sécurité sociale, vous n’aurez qu’une seule feuille d’impôts à remplir.

Les moins

  • L’impossibilité d’embaucher. Pour exercer sous le statut de Sole Proprietorship, vous devez être l’unique salarié de votre entreprise.
  • Une responsabilité personnelle toujours engagée. Vos biens et ceux de votre époux(se) peuvent par exemple être hypothéqués ou saisis si vos dettes s’accumulent.
  • Un statut qui peut freiner le développement. Il vous sera très compliqué de convaincre une banque de vous accorder un prêt avec ce statut d’auto-entrepreneur. Une entreprise au statut de Sole Proprietorship peut aussi refroidir les investisseurs.

151104_ad_wilson_1085x200
By | 2016-12-05T20:33:03+00:00 1 septembre, 2015|Categories: Créer une entreprise aux USA|Tags: , |

Send this to a friend