Restauration : Comment optimiser son chiffre d’affaires

///Restauration : Comment optimiser son chiffre d’affaires

Restauration : Comment optimiser son chiffre d’affaires

Tristan Bourgoignie

Les Français qui décident de s’expatrier sont nombreux à tenter leur chance dans la restauration, sans forcément prendre conscience des difficultés auxquelles ils devront faire face. Dans le secteur, jusqu’à un quart des ventes sont perdues à cause d’un mauvais respect des procédures par les employés. Opter pour un système d’analyse et de surveillance des ventes peut alors s’avérer une option payante.

Entre business et art de vivre, la restauration est un secteur qui attire indéniablement. Aux Etats-Unis, c’est même l’un des plus dynamiques, avec des ventes de nourriture et de boissons qui ont généré près de 800 milliards de dollars en 2017, selon le dernier « état de l’industrie » de la National Restaurant Association. Imaginer un concept, trouver l’emplacement idéal de son établissement, superviser la décoration, recruter le personnel, établir son menu… Le chemin est souvent long et semé d’embuches pour un entrepreneur qui se lance sur ce marché très concurrentiel, et il est d’autant plus frustrant pour un chef d’entreprise de savoir que dans ce domaine bien précis, 5% à 15% du chiffre d’affaires part en fumée chaque année.

C’est en effet l’une des difficultés auxquelles sont confrontés les patrons de bars, de restaurants ou de discothèques, qu’ils soient expérimentés ou novices : derrière l’atmosphère feutrée d’un comptoir, où les ventes se font de la main à la main, des milliards de dollars sont perdus à cause du comportement inadéquat des serveurs et barmen. Il peut s’agir d’un non respect des procédures, d’erreurs dues à la charge de travail, ou même de vols purs et simples de la part des employés, qui récupèrent directement l’argent liquide sans comptabiliser les transactions. Et le manque à gagner finit par être important.

Mieux contrôler les encaissements

Si plusieurs tentatives ont été faites pour mettre un terme à ces transactions à risque, aucune n’a réellement fait ses preuves. C’est ce qui a poussé l’entrepreneur Paul Radu, fort d’une longue expérience dans l’hôtellerie et la restauration, à concevoir une solution innovante d’analyse des ventes et de surveillance des processus. Lancé début 2017, Glimpse, sa société, a un fonctionnement simple : une caméra enregistre quelques heures par jour et de façon aléatoire le service derrière le bar, analyse les données puis les rapporte aux transactions enregistrées. Le logiciel fournit ensuite un rapport détaillé à l’exploitant du bar ou du night club, identifiant les infractions opérationnelles qui peuvent alors être corrigées aisément. Le système s’intègre par ailleurs facilement dans le processus opérationnel déjà en place dans l’établissement.

Depuis sa création aux Etats-Unis, Glimpse a fait ses preuves. Tous les clients de la société reconnaissent une réduction de 10% à 40% des transactions à risque dès le premier mois d’utilisation. Quant au chiffre d’affaires, il augmente lui de 10% dès les premières semaines, pour la plus grande satisfaction des propriétaires, qui ont consacré beaucoup de temps et d’énergie au lancement de leur bar ou de leur restaurant. Lancé dans la région de la Floride, ce nouveau système de contrôle des encaissements sera disponible très prochainement à New York et en Californie.

Découvrez, la version d’essai gratuite de la technologie Glimpse

Claire Degerin
By | 2018-09-19T16:55:27+00:00 27 décembre, 2017|Categories: Marketing USA|Tags: , , , |

Send this to a friend