La réforme fiscale Américaine : 5 grands changements

La réforme fiscale Américaine : 5 grands changements

compte bancaire
Cleveland
Atlanta
Detroit
resto
Floride
visa-e-2
ATM
LLC

Aline Darmouni, CPA et Expert-comptable du cabinet d’expertise comptable EXCO implanté à Miami et Los Angeles s’est prêtée au jeu du BIZ-CLAP. Répondant à nos questions tout aussi sérieuses que déroutantes, Aline nous parle des 5 grands changements à retenir de la réforme fiscale.

La réforme fiscale : pour les entreprises

Votée en décembre 2017, et mise en application depuis le premier janvier 2018 la réforme fiscale est la plus grande réforme depuis ces trente dernières années aux USA. Pour les entreprises, deux grands points retiennent notre attention.

  • Effectivement, une baisse considérable du taux d’impôt sur les sociétés Américaine est le point majeur à retenir de la reforme fiscale pour les entreprises. Cet impôt qui s’élevait à hauteur de 34% en 2017 vient de passer, depuis le 1 Janvier 2018 à seulement 21%.
  • Le deuxième point de la réforme fiscale concerne les entreprises Américaines qui ont des filiales à l’étranger. Il arrive bien souvent que certaines entreprises laissent les revenus de leurs filiales à l’étranger pour ne pas être soumis à l’imposition aux USA. Avec la nouvelle réforme fiscale, ces entreprises peuvent dorénavant rapatrier aux USA les fonds qu’elles ont récoltés pendant les années antérieures avec une taxe de 15,5%.

Pour tout savoir sur la fiscalité aux USA, c’est par ICI

Réforme fiscale : pour les particuliers

La réforme fiscale s’applique aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers.

  • Premièrement, les barèmes d’impositions fédéraux pour les personnes physiques ont été revus. Tout simplement, le taux d’imposition s’étend maintenant de 10 à 37% contre 39,6% les années précédentes.
  • Deuxième point important à retenir : la limitation de la déduction pour les intérêts d’emprunts sur les résidences principales. Les frais des taxes locales foncières auront aussi une déductibilité limitée.
  • Enfin, le dernier point à bien retenir de la réforme fiscale pour les particuliers, c’est la fin des pénalités liées à l’application de la loi Obamacare. Une personne physique n’ayant pas d’assurance santé ne sera plus soumise aux pénalités prévues par la loi Obama, et cela à partir du premier janvier 2019.
Consultation gratuite avec un de nos experts

Atlanta
Detroit
visa-e-2
LLC
INV – 151001 banner_default_investir_728x90
Guide INV
Floride
ATM
compte bancaire
Cleveland
resto

Un Projet d'Investissements aux USA ?

Contactez-nous pour des conseils gratuits et personnalisés pour réussir votre projet

Service Gratuit et sans Engagement

Message envoyé
MERCI !

Send this to a friend