Les USA : nouvel eldorado des producteurs de vin français ?

Home/Actualités de l'investissement aux USA/Les USA : nouvel eldorado des producteurs de vin français ?

Les USA : nouvel eldorado des producteurs de vin français ?

Detroit Investment

A l’occasion du salon Vinexpo de Bordeaux (du 14 au 18 juin 2015), on a entendu un véritable cri du cœur de la part des exposants américains sur place : « We are a young thirsty nation ». Un slogan un brin provoc’ pour mieux mettre en lumière un fait : les Etats-Unis sont la 1ère nation consommatrice de vin au monde ! De quoi faire réfléchir certains producteurs et entrepreneurs français, qui ont, en grande partie et depuis longtemps, ignoré le potentiel du marché américain au profit de l’Asie…

Des chiffres (très) parlants

Alors que Vinexpo 2015, 1er salon viti-vinicole au monde, s’apprête à fermer ses portes en ce jeudi 18 mai, «l’offensive » américaine s’est faite ressentir avec des chiffres des plus révélateurs.

Un comble au pays du vin ! Les chiffres, justement, les voici :

  • En 2014, plus de 370 millions de caisses ont été bues aux USA, donc 25% étaient importées.
  • La consommation de vin chez les Américains est en hausse permanente depuis plus de 20 ans.

Deux statistiques qui font dire à Mel Dick, vice-président de  Southern Wine and Spirits of America, premier distributeur aux USA :

« Nous consommons 370 millions de caisses de vins par an. Or nous ne buvons que 10 litres (par habitant et par an). Si un jour nous buvons autant de vin que les Britanniques, le marché américain représentera 740 millions de caisses. Et si nous buvons comme les Français, il sera de 1,6 milliard de caisses… »

Une déduction logique et des perspectives impressionnantes qui ne sont pas passées inaperçues chez les producteurs français présents au salon à Bordeaux.

Pourquoi la France s’est-elle détournée des USA et de son marché ?

Il existe deux réponses à cette question d’après les spécialistes.

La première : le très gros appétit des Chinois pour les grands crus français qui, par exemple, lors des ventes de primeurs, au mois d’avril, se précipitent sur la place bordelaise pour y acquérir les millésimes les plus prestigieux. L’engouement de la Chine a donc bien évidemment participé à ce détournement des producteurs français vis-à-vis du marché US. Mais, si 2009 et 2010, deux grandes années, ont vu les Chinois faire une véritable razzia sur les vins de Bordeaux (pour ne parler que d’eux), les millésimes suivants n’ont pas connu le même succès auprès de ces consommateurs.

Le moment est donc bien choisi pour se tourner vers les USA… Enfin, l’autre raison expliquant ce phénomène : la crise économique qui a frappé les USA évidemment, à partir de 2008. Mais aujourd’hui, alors que les Etats-Unis se trouvent  en pleine relance économique avec une consommation croissante de vins et de vins étrangers, les producteurs français seraient bien avisés d’entendre l’appel des gros bonnets du marché américain !

L’Italie : 1er importateur

Les exportateurs de vins français se sont durant longtemps tenus à l’écart des USA et tentent aujourd’hui peu à peu de se tourner vers ce marché. Ce n’est pas le cas d’autres pays, dont la régularité des échanges commerciaux les a installés dans le cœur des consommateurs américains. Les vins italiens sont par exemple les plus importés de l’autre côté de l’Atlantique. D’autres vins, plus « exotiques », provenant d’Australie, du Chili et de l’Argentine pèsent par exemple plus de 46% des importations à eux trois ! Les entrepreneurs et producteurs français auront donc à faire face à une concurrence étrangère tenace.

Le marché US est « un marché mature »

Venu tout spécialement des Etats-Unis et de Floride, où il officie durant l’année, Cyril Rouchon, responsable USA de la Maison Bouey, nous donne son sentiment sur ce Vinexpo 2015 : « C’est un salon dont l’objectif est de faire la promotion du vin à un niveau mondial. Des vins de tous horizons : Italie, Espagne, France, « Nouveau Monde »… Un endroit où les négociants rencontrent des acheteurs potentiels : des importateurs. » Présent lui-même sur place pour y rencontrer de futurs partenaires (« C’est un salon que l’on prépare 4 mois à l’avance », nous a-t-il confié »), il nous parle du marché du vin aux Etats-Unis :

« C’est un marché stable, avec très peu d’aléas. Un marché mature et qui évolue constamment. Les perspectives sont belles, puisque l’on espère accrocher les 560 millions de caisses bues par an d’ici quelques années. Les vins du « nouveau monde » (Californie, Amérique du Sud) y sont très bien installés, tout comme l’Italien. Certains négociants bordelais se sont effectivement massivement orientés vers les investisseurs chinois, mais s’en mordent aujourd’hui les doigts. On prévoit une hausse de 11% d’ici 2018 aux USA. »

Pourquoi les producteurs français pourraient désormais se tourner vers les USA et moins vers la Chine ? Cyril Rouchon nous donne son avis :

« Sur le marché chinois, certains importateurs se sont retrouvés avec trop de stocks et ont donc réalisé moins d’achats lors des dernières années. Le marché US est quant à lui beaucoup plus stable. Il a patiemment attendu son heure pour revenir sur le devant de la scène bordelaise. Les importateurs US se sont d’ailleurs déplacés en nombre cette année à Vinexpo. Depuis 2 ans, les négociants bordelais tentent de renouer des liens avec les importateurs américains. »

Maison Bouey n’est présente aux USA que depuis 3 années. « Nous avons effectué des tests sur des marchés clés comme New York, Chicago ou le Texas. Et c’est après avoir reçu des retours très positifs sur nos ventes, que nous avons décidé l implantation d’un bureau en Floride.« 

Vidéo : François Hollande prend son rôle très à cœur à Vinexpo 2015


François Hollande ivre au salon Vinexpo par VGagfr

Une petite note amusante pour terminer, avec la visite de François Hollande à Vinexpo 2015. Le président de la République Française qui, comme aux plus belles heures de la présidence de Jacques Chirac, n’a pas hésité à donner de sa personne pour tester lui-même la qualité du patrimoine français…

151104_ad_wilson_1085x200
By | 2016-11-25T18:29:47+00:00 18 juin, 2015|Categories: Actualités de l'investissement aux USA|Tags: , |

Send this to a friend