Patrimoine et investissement : misez sur l’expertise d’un CFP®

/, Economie Etats-Unis, Fiscalité USA/Patrimoine et investissement : misez sur l’expertise d’un CFP®

Patrimoine et investissement : misez sur l’expertise d’un CFP®

marquise 1

Gestionnaire de patrimoine au sein de son cabinet Ensemble Capital, Ludo Thomasson gère les portefeuilles d’investissement d’une valeur d’environ 750 millions de dollars de plus de 150 entrepreneurs et familles à hauts revenus. Mais ce Français installé à San Francisco depuis plus de quinze ans est aussi l’un des rares francophones sur le sol américain à être un CERTIFIED FINANCIAL PLANNERTM (CFP ®). Quelles sont les subtilités de cette certification, et les engagements qu’elle apporte ? Le spécialiste répond aux questions d’Investir.US.

Que signifie la certification CERTIFIED FINANCIAL PLANNERTM?

Aux Etats-Unis, tout le monde ou presque peut se décréter conseiller financier. C’est le cas si vous vendez des fonds de placement ou des assurances, par exemple. Le CERTIFIED FINANCIAL PLANNERTM  (CFP®)  est une certification professionnelle qui s’obtient auprès d’un organisme privé, après avoir réussi un examen. Vous ne pouvez prétendre à ce dernier qu’après un certain nombre d’années d’études et en ayant une sérieuse expérience dans le domaine du conseil financier. L’ensemble du processus prend plusieurs années, et vous conduit à revoir en profondeur tous les aspects du métier : retraite, assurance, investissement, montage financier, mais aussi taxes et impôts. C’est un peu l’équivalent de la certification CPA pour les experts comptables.

En quoi est-ce différent de la mission d’un conseiller financier ?

On trouve ici deux types de conseillers financiers. Il y a ceux qui se rémunèrent avec les produits qu’ils vendent à leurs clients, et ceux qui sont payés directement par leurs clients pour leurs conseils : ce deuxième cas est en général le modèle du CERTIFIED FINANCIAL PLANNERTM, qui s’apparente à du service pur. Nos conseils couvrent la prévision retraite, l’achat d’immobilier, les droits de succession, la gestion de patrimoine, la gestion des stock-options, le conseil en fiscalité et assurance, la création de fondations, et bien sûr le montage de portefeuilles personnalisés. Pour le portefeuille, que vous ayez investi dans X, Y or Z, cela ne change rien puisque nous sommes rémunérés avec un pourcentage de votre portefeuille. Nous évitons ainsi tout conflit d’intérêts, et nous recommandons les investissements qui sont les plus adaptés à nos clients.

Ludo Thomasson (Ensemble Capital)

C’est donc une accréditation supplémentaire ?

Oui, mais c’est surtout une obligation éthique. Aux Etats-Unis, on parle de fiduciary duty, qui se traduit par « obligation fiduciaire ». C’est le terme juridique décrivant la relation entre deux parties qui oblige le conseiller à agir uniquement dans l’intérêt du client. C’est une industrie qui est très supervisée et règlementée, et cela assure à nos partenaires et clients de travailler avec quelqu’un de diplômé, qui a de l’expérience. La certification CFP ®est une preuve de compétence, et un engagement que l’on va prendre soin des biens de la personne qui nous les confie.

Comment accompagnez-vous vos clients dans leurs projets ?

Mes clients, Français et Américains, sont des familles qui ont au minimum 2 millions de dollars à investir avec nous, le plus souvent à la suite d’un héritage, de la vente d’une entreprise, ou en stock-options. Je vais leur offrir un conseil sur-mesure, en commençant par voir leurs besoins et buts financiers : il peut s’agir de montages financiers, de montages successoraux, de montages fiscaux. Je m’occupe ensuite de mettre en place la structure de leur portefeuille d’investissement, le plus souvent en travaillant main dans la main avec leur avocat et leur expert-comptable. Et la collaboration se fait sur le long terme, avec pour but d’investir leur portefeuille en faisant mieux que la référence du marché.

Votre cabinet se différencie-t-il des autres ?

Chez Ensemble Capital, nous avons une philosophie de simplicité. Comme disait Leonardo Da Vinci, « la simplicité est la sophistication ultime ». Quand nos clients ont une bonne compréhension de leur portefeuille d’investissement, il est beaucoup plus facile pour eux de prendre des bonnes décisions, surtout lorsque les marchés sont volatiles. Quand votre portefeuille est structuré par des investissements exotiques ou complexes et que le marché perd 20 à 30% par exemple, la nature humaine vous pousse à vouloir vendre les choses qui ne vous sont pas familières. Comme vous le savez, ce n’est généralement pas le bon moment pour prendre de telles décisions. Au contraire, si vous maîtrisez les détails et la construction, et que vous êtes conseillé par les bonnes personnes, vous évitez les décisions basées sur l’émotion. Alors que certains conseillers créent de la complexité inutile pour vous convaincre de les laisser prendre les rênes ou justifier des frais élevés, nous pensons qu’il faut faire l’opposé.

CONTACTER LUDO THOMASSON

Vanina

Send this to a friend