Si l’idée d’investir dans l’immobilier à Orlando vous a, ne serait-ce qu’effleuré l’esprit, il est intéressant de se pencher sur cette ville de Floride afin de dégager les principales tendances qui pourront vous permettre d’appuyer votre décision. Investir US vous conseille et vous informe sur l’état du marché immobilier à Orlando.

Orlando : 73e plus grande ville américaine

En 2021, Orlando détient la 73e place en termes de population aux États-Unis. Sur la fameuse « ceinture du soleil » de Floride (la Sun belt), elle est connue pour son climat chaud, ses magnifiques plages, ses nombreux parcs d’attractions et ses divertissements de renommée mondiale.

Orlando compte quelque 2,6 millions d’habitants. Le marché immobilier est principalement alimenté par les demandeurs d’emploi, les baby-boomers à la retraite et les étudiants souhaitant s’offrir une bonne qualité de vie à un coût raisonnable. Autant d’excellents signes pour toute personne cherchant à investir dans l’immobilier à Orlando.

Dans cette ville de Floride, 68 millions de visiteurs arrivent chaque année, ce qui fait d’Orlando la destination touristique la plus populaire des États-Unis. Le taux de croissance des loyers est de 4,46 % par an, soit plus que l’augmentation au niveau national et celle que connaît la Floride.

Du côté des infrastructures, Orlando est la quatrième métropole la plus importante des USA. C’est également celle qui connaît la croissance la plus rapide. Depuis 2010, la population a augmenté de 22 %. On attend une croissance de 2,87 % supplémentaires en 2021. Ces chiffres permettent d’envisager une demande de logement à la hausse au cours des temps à venir.

De son côté, le très sérieux magazine Forbes a désigné Orlando comme étant le premier endroit où acheter une résidence secondaire aux États-Unis.

Lorsque l’on s’intéresse à l’emploi, les perspectives sont bonnes également. Par exemple, l’entreprise Amazon Fulfillment a créé 4000 emplois dans le centre de la Floride, faisant d’Orlando le leader actuel en matière de croissance de l’emploi aux États-Unis. Forbes estime que, au cours des 10 prochaines années, la croissance de l’emploi à Orlando sera certainement la plus élevée du pays (sur une mesure prenant compte 200 métropoles). Hissée au premier rang du marché national en raison d’une offre limitée, Orlando voit également la valeur de ses maisons augmenter, au même titre que le nombre d’emplois dans le secteur des loisirs et de l’hôtellerie.

Le marché immobilier à Orlando en 2021

Si l’on se base sur les ventes immobilières à Orlando en 2020, on observe une forte chute en avril, mai et juin, puis une reprise des ventes de maisons en juillet.

Le resserrement de l’inventaire des propriétés à vendre et le retour sur le marché d’acheteurs qui, jusqu’alors, s’était montré hésitant en raison de la pandémie du coronavirus, laisse présager que les prix des maisons à Orlando devraient rester dans la moyenne supérieure. Selon les tendances actuelles du marché, Orlando devrait rester un marché de vendeurs au cours des 12 prochains mois. En novembre 2020, les ventes de maisons dans la région d’Orlando ont augmenté de 20,4 % par rapport à la même période l’année précédente (source : Orlando Regional Realtor® Association).

Au total, ce sont 3251 maisons qui ont été vendues pendant le seul mois de novembre, réduisant ainsi le nombre de propriétés à vendre de 26,2 % par rapport à 2019. En outre, le nombre de jours pendant lequel les propriétés restent en vente a également diminué, à une moyenne de 44 jours seulement ; soit le plus bas depuis trois ans. Selon l’ORRA, la demande la plus forte concerne les maisons dont les prix se situent entre 200 et 300 50 000 $.

Focus sur les prix de vente de l’immobilier à Orlando

Redfin, la société américaine de courtage immobilier, indique que les vendeurs de propriétés à Orlando reçoivent, en moyenne, 3 offres d’acheteurs potentiels. Les maisons sont vendues en 17 jours environ. Le prix de vente moyen d’une maison à Orlando était, en décembre 2020, de 284 000 $, soit une hausse de 7,1 % par rapport à l’année précédente. Le prix de vente moyen au mètre carré est de 163 $, soit 7,9 % de plus par rapport à 2019. Les propriétés les plus chères, quant à elles, sont vendues à un prix très proche de celui auquel elles sont mises en vente et disparaissent des stocks en 5 jours seulement.

Dans son rapport de marché du mois de novembre 2020, Realtor.com confirme la position d’Orlando comme étant un marché de vendeurs. Ceci signifie qu’il y a plus d’acheteurs potentiels que de maisons disponibles à la vente.

Le prix médian d’une maison à Orlando, en Floride, est de 275 000 $, soit une hausse de 1,9% par rapport à 2019.

Si l’on se penche sur les quartiers les plus en vogue à Orlando, en prenant en compte le marché de l’immobilier de la région, on observe que Lake Nona South fait partie des zones les plus prisées, avec un prix de vente médian de 564 500$. Plus abordable, le quartier de South Semoran affiche un prix médian de 120 000 $. Les chiffres publiés par l’ORRA indiquent clairement que le marché immobilier à Orlando est bel et bien un marché de vendeurs. Les chiffres actuels semblent confirmer cette tendance.

Faut-il s’intéresser à l’investissement immobilier à Orlando ?

De nombreux investisseurs immobiliers se demandent si l’achat d’un bien immobilier à Orlando constitue un bon investissement. Pour répondre à cette question, il convient d’approfondir les données sur les tendances locales afin de savoir ce que le marché immobilier à Orlando réserve pour l’année à venir.

Le marché du logement à Orlando se développe à un rythme soutenu et de nombreux Américains choisissent de s’y installer de façon permanente ou d’y investir. Cette année, une fois de plus, Orlando s’inscrit comme l’un des meilleurs endroits pour investir dans l’immobilier en Floride.

Grâce à ses magnifiques plages, à son excellente qualité de vie qui ne cesse de s’améliorer, à sa population en plein essor et à son économie, Orlando est une destination sûre en matière d’investissement immobilier. Ceci concerne non seulement les investisseurs locaux, mais également les investisseurs étrangers. Par rapport à d’autres villes dont les marchés immobiliers sont nettement plus concurrentiels, un investisseur a tout intérêt à s’intéresser à l’immobilier à Orlando. Le simple fait que les chiffres, en matière de prix médian des maisons résidentielles est augmenté de 14,6 % depuis novembre 2019, nous conforte dans ce sens.

En matière d’emplois et sur le plan démographique, Orlando est en plein essor. À partir des années 2016 – 2019, Orlando a atteint un taux de croissance de 11 % (source : Orlando Business Journal). L’Orlando Weekly indique que le centre de la Floride comptera bientôt 5,2 millions d’habitants.

Dans le rapport AdvisorSmiths, qui s’intéresse aux meilleures villes en termes de croissance de l’emploi, Orlando est classé en 3e position. La demande de logements locatifs y est forte, en raison d’une importante proportion de locataires (65,29 %). En outre, les prix de l’immobilier à Orlando sont très abordables, à un prix médian de 275 000 $ (novembre 2020). Ceci est également vrai pour l’ensemble du marché immobilier en Floride.

Enfin, selon Zillow, les primo-accédants américains, à la recherche d’une maison abordable, ont de meilleures chances de trouver leur bonheur en Floride. Le marché immobilier à Orlando est classé parmi les « 10 meilleures villes pour les primo-accédants ». En comparaison à la saturation de marchés similaires dans d’autres villes comme New York, de nombreux indicateurs sont au vert à Orlando, qui prend la forme d’une ville américaine particulièrement intéressante en matière d’immobilier, aujourd’hui et très certainement pour les années à venir.

Bénéficiez d’une consultation gratuite avec un expert