Dans certains cas, il arrive que lorsque l’on ne trouve pas la maison de ses rêves sur le marché immobilier, on préfère s’atteler à la construire. En fonction d’une zone géographique précise, de critères particuliers, il est tout à fait possible de construire sa maison aux États-Unis. Ce projet donne, en effet, libre-cours à la personnalisation. Bien évidemment, il s’agit de respecter les lois locales et les règlements de zonage, mais dans la construction de maison aux USA, il existe de nombreuses possibilités. Investir US vous propose un guide utile et pratique qui vous indique les choses à connaître et les étapes à franchir pour construire votre propre logement.

Les 3 approches de la construction de maison aux USA

Les « spec homes »

Le diminutif de « spec » signifie « spéculatif ». Il s’agit de maisons individuelles construites sans que le projet ne soit réalisé pour un acheteur en particulier. L’idée, pour le constructeur, est de vendre la maison au plus offrant une fois qu’elle est terminée. En fonction du moment où le contrat peut être signé, il sera très certainement possible de choisir vous-même les touches finales de la maison, dont le revêtement de sol, l’équipement de cuisine et la couleur des peintures par exemple. Dans les annonces, ces biens immobiliers sont parfois présentés à la vente sous l’appellation « préconstruction ».

Les maisons en kit

Dans le cas d’une maison en kit, un promoteur achète une parcelle de terrain et la divise en lots individuels. Vient ensuite le constructeur qui met en œuvre les travaux pour ériger toutes les maisons sur la zone prévue à cet effet. Les logements en question peuvent être des condominiums, des maisons accolées ou des maisons unifamiliales. Tel un lotissement, les biens immobiliers ont tendance à se ressembler et partagent des espaces communs. De même que pour les « spec homes », il est possible de choisir certaines finitions à l’avance, en fonction du calendrier de construction.

Maisons entièrement personnalisées

Dans le cadre d’une construction d’une maison entièrement personnalisée, le terrain est généralement trouvé par l’acheteur lui-même. Ce dernier fait ensuite appel à un constructeur pour bâtir la maison qu’il souhaite. L’un des avantages d’une telle construction est le contrôle du plan d’étage, de l’aménagement et des finitions. En revanche, ce processus exige de nombreuses décisions, une attention particulière aux détails et la tenue rigoureuse d’un budget. Ces maisons, conçues sur des critères particuliers, sont en effet plus coûteuses que les autres projets.

C’est sur ce dernier type de construction de maison aux USA que les étapes qui suivent sont basées.

Vérifiez vos options de financement

Une fois que vous avez décidé de faire construire une maison individuelle personnalisée, l’étape suivante consiste à déterminer comment vous allez la payer. Le classique prêt hypothécaire à taux fixe sur 30 ans n’est peut-être pas la meilleure option de financement qui soit.

À moins de pouvoir payer l’intégralité de la construction en espèces, vous devrez probablement recourir à un prêt à la construction. Ce prêt n’est pas le plus facile à obtenir, car vous empruntez de l’argent pour un concept et non pour une maison physique. L’organisme prêteur demandera ainsi des garanties, un calendrier, un budget, des plans d’étage, les matériaux nécessaires et d’autres détails. Sachez également que les prêts à la construction :

  • Présentent des taux variables souvent plus élevés que les taux hypothécaires traditionnels
  • Requièrent généralement un apport de 20 à 25 %
  • Peuvent inclure le terrain ou ne couvrir que les coûts de construction si vous êtes déjà propriétaire du terrain
  • Peuvent être sujets à un refinancement par le biais d’un prêt hypothécaire à taux fixe

Trouvez le terrain idéal pour construire

Si vous n’êtes pas déjà propriétaire du terrain sur lequel vous envisagez de construire, vous devrez en chercher un. Un agent immobilier pourra vous aider à identifier les terrains à vendre dans la région qui vous intéresse.

Sélectionnez les terrains qui vous plaisent, puis faites appel à un architecte et à votre constructeur pour vous assurer que le terrain choisi répond aux besoins du plan et de la conception de votre future maison. Ces professionnels sont en capacité à vous aider à vérifier les lois et les restrictions de zonage, ainsi qu’à identifier les caractéristiques du terrain qui pourraient rendre la construction potentiellement plus coûteuse. Par exemple, un terrain en pente raide peut nécessiter des moyens techniques plus élaborés, de même qu’un terrain situé dans un endroit en retrait peut nécessiter la mise en place d’une fosse septique.

Planifiez et concevez la maison

Il s’agit maintenant de définir la taille, la disposition et le style de la maison à construire. Ceci peut se faire avant ou après le choix du terrain, en fonction de vos plans. Dans la limite du budget dont vous disposez, le champ des possibles est large. En outre, si vous n’avez pas l’intention d’habiter la maison jusqu’à la fin de vos jours, pensez à la manière dont les décisions concernant la conception affecteront la valeur de revente future du bien immobilier.

Appuyez-vous sur les professionnels qui vous entourent pour vous aider à choisir le bon style et la bonne disposition. N’hésitez pas à vous inspirer des maisons dans la région où vous souhaitez construire, de la décoration intérieure, de fonctionnalités domotiques intelligentes…

Parmi les éléments auxquels il convient de réfléchir en priorité :

  • Le nombre de chambres et de salles de bains
  • Le nombre d’étages (en tenant compte de la mobilité)
  • L’espace extérieur (taille, espaces verts, etc.)
  • Le degré d’ouverture (plan ouvert ou pièces individuelles)
  • Le style (esthétique)
  • La décoration intérieure (classique ? moderne ? les deux ?)
  • Les caractéristiques supplémentaires (panneaux solaires, matériaux écologiques, etc.)
  • La valeur de revente de la maison (en ajoutant, par exemple, une piscine ou une véranda, le prix de la maison dépassera-t-il largement celui des autres propriétés dans le quartier ?)

Engagez des professionnels

La construction d’une maison aux USA est tout sauf une tâche facile ! Il est peu probable que vous preniez le projet en mains vous-même. Vous devrez donc faire appel à plusieurs professionnels pour vous assurer que votre maison est structurellement solide, qu’elle respecte le code local et répond à vos besoins.

Le constructeur

Faire appel au bon constructeur peut transformer votre expérience du tout au tout. Choisissez un entrepreneur général agréé capable de vous présenter un portefeuille de maisons personnalisées et de réussites au cours des dernières années.

Un bon constructeur vous informera sur :

  • Le budget à envisager
  • Les lois de zonage, y compris l’obtention de permis de construire et autres accords préalables
  • Les besoins en infrastructure (services publics, égouts, etc.)

L’architecte

Dans la plupart des États américains, l’obtention de permis nécessite des plans architecturaux. Discutez des détails suivants avec votre architecte avant qu’il ne crée vos plans et notamment de :

  • La superficie de la construction
  • Le nombre d’étages
  • Le nombre de chambres et de salles de bains
  • La disposition de la construction

L’architecte d’intérieur

Certains propriétaires font également appel à un architecte d’intérieur. Ce dernier contribue à réaliser les finitions une fois que la charpente et les éléments structurels sont en place. Revêtement de sol, carrelage de la salle de bains, accessoires, les choix en matière de design sont nombreux et peuvent être écrasants pour un acheteur lambda. Un architecte d’intérieur peut être d’une aide précieuse, tant pour les choix à faire que pour la maîtrise du budget.

Les autres professionnels

En plus des acteurs clés mentionnés ci-dessus, d’autres professionnels prennent part au processus de construction d’une maison aux USA. Certains d’entre eux sont embauchés par le constructeur ou l’entrepreneur général. Ces professionnels peuvent être, par exemple, des spécialistes du défrichage de terrain, un ingénieur structurel, un inspecteur, un plombier, un électricien, etc.

Les étapes de la construction d’une maison aux USA

Une fois que les dessins et les plans ont été finalisés et que les différents permis ont été approuvés, la construction à proprement parler peut commencer et la maison est prête à prendre forme. Les étapes sont généralement les suivantes :

Préparation du terrain

La préparation du terrain consiste à déblayer la zone de construction, à creuser des tranchées et à s’assurer que les services publics sont installés.

Mise en place des fondations

Les fondations de votre maison seront constituées de béton coulé renforcé par des tiges d’acier. Selon la région dans laquelle vous construisez et la conception de votre maison, la fondation peut être en dalles, un vide sanitaire ou un sous-sol complet. Quel que soit le type de fondation coulée, elle sera agrémentée d’un matériau imperméabilisant et inspectée par la ville avant que la charpente ne soit érigée.

Ossature (charpente)

Lorsque la charpente est mise en place, l’ossature de la maison commence à prendre forme. La charpente comprend les solives de plancher, les sous-planchers, les montants qui forment les murs et les fermetures de toit. Au cours de cette étape, les professionnels vont mettre la maison hors eau pour la protéger de l’humidité. Si la construction a lieu pendant une période pluvieuse de l’année, le constructeur peut également installer les fenêtres, les tuiles et le bardage au cours de cette étape.

Plomberie, électricité et chauffage, ventilation et climatisation

Une fois la maison écartée de tout risque d’humidité, les prestataires installent les principaux systèmes, notamment les tuyaux de plomberie, le câblage électrique et les gaines de chauffage et de climatisation. Il faut savoir que chacune de ces étapes doit être approuvée par un inspecteur local.

Isolation

Les besoins en isolation de la maison varient selon le climat, mais en règle générale, l’isolation est appliquée aux murs extérieurs, aux sous-sols, aux vides sanitaires et aux greniers. La fibre de verre, la cellulose et la mousse isolante sont autant de possibilités à explorer.

Les cloisons sèches

Les panneaux de cloison sèche sont fixés puis traités pour accueillir les murs. Ces derniers sont ensuite recouverts de peinture.

Finitions intérieures

Au cours de cette étape, la plupart des éléments intérieurs de la maison sont installés. Portes, plinthes, chambranles, appuis de fenêtres, balustrades, éléments de cuisine, de salle de bain, revêtements de sol… La pose de certains matériaux, comme le bois, et les peintures viennent généralement à la fin pour limiter le risque de dommages.

Finitions extérieures

Les voies d’accès, les allées, les patios et le nivellement final visant à éloigner l’eau de la maison font partie des finitions extérieures. L’aménagement paysager et la décoration extérieure sont également réalisés lors de cette étape.

Installation des équipements sanitaires

Lorsque la maison est en voie d’être achevée, les toilettes, les robinets, les interrupteurs, le chauffe-eau, le panneau électrique et autres systèmes sont tous installés. Certains éléments nécessitent une autre série d’inspections. Sont également ajoutés, au cours de cette étape, des éléments fragiles comme les miroirs et les portes de douche.

Pose des revêtements de sol

La moquette et le parquet sont installés au cours de l’une des dernières étapes du processus de construction de maison aux USA. Assurez-vous de vérifier, auprès de votre constructeur, l’état d’avancement du processus de finition de votre bois dur et autres surfaces potentiellement délicates ou fragiles afin de ne pas les endommager accidentellement.

Inspection finale

Une fois la construction terminée, une inspection finale est menée par un agent du bâtiment local. En cas de conformité, vous recevrez un certificat d’occupation, qui vous permettra enfin d’emménager chez vous.

Avant de prendre possession des lieux, une dernière visite s’impose avec le constructeur. Il s’agit d’identifier les éléments présents sur la liste de contrôle qui doivent être réparés pour que le travail soit considéré comme complètement achevé. Parmi les points les plus couramment relevés, les défauts électriques (prises de courant qui ne fonctionnent pas), les dommages causés sur les murs, les luminaires manquants, etc.

La construction d’une maison aux USA est un processus complexe qui peut prendre plus d’un an selon les cas. Il est souhaitable de vous faire accompagner par un professionnel de l’immobilier pour obtenir des conseils personnalisés. Investir US vous propose un entretien gratuit et confidentiel avec un expert francophone de l’immobilier aux USA. Cliquez ci-dessous pour prendre rendez-vous.