Régulièrement, Investir.US se penche sur l’actualité de l’immobilier en Floride et fait un point sur les tendances et les perspectives, au terme d’une analyse qui va de la situation macroéconomique au marché de l’immobilier dans cet État américain, et plus particulièrement sur la côte ouest, dans la région de Port-Charlotte.

Tour d’horizon de la tendance économique en Floride

Les spécialistes de l’économie ainsi que les professionnels qui s’intéressent à l’actualité de l’immobilier en Floride affirment que le secteur du tourisme, du logement et de la main-d’œuvre voit des mesures se mettre en place afin de rebondir rapidement après la crise sanitaire. Les conditions nécessaires pour retrouver une activité florissante sont : l’enrayement du nombre d’hospitalisations dues au Covid-19, la dissipation de la pénurie de main-d’œuvre et le renforcement du stock de logements neufs.

Lors d’une présentation à la Florida’s Economic Estimating Conference (REC), l’accent a été mis sur l’économie de la Floride au deuxième trimestre 2021 qui, selon les spécialistes, dépasserait les niveaux prépandémiques, en raison d’améliorations bien plus rapides que prévu en ce qui concerne l’activité économique de l’État. Ainsi, la Floride devrait terminer l’année fiscale, le 30 juin 2021, en affichant un taux de croissance de 1,9 %, soit 0.3 point de plus que le taux national de 1,6 %.

Les inquiétudes, par rapport au nombre d’hospitalisations, sont liées au nombre de nouveaux cas enregistrés par le Florida Department of Health. En effet, durant la seule semaine du 9 au 15 juillet, seuls 47,8 % des habitants de Floride avaient été entièrement vaccinés.

Du côté du tourisme et de l’hôtellerie, le chiffre d’affaires des entreprises de Floride s’élève à 90 milliards de dollars, notamment grâce à la réouverture anticipée en juin dernier. Un coup de pouce supplémentaire est attendu lors du retour des Canadiens cet automne. Au cours du premier trimestre 2021, les visiteurs américains ont représenté 98 % des voyages en Floride, contre 89 % en 2019. En outre, ils sont restés plus longtemps sur place : en moyenne, 6,2 jours de plus que les années précédentes. Ceci s’explique en raison des restrictions dans les autres États ainsi que l’avancée du télétravail. L’attractivité de la Floride a naturellement contribué à faire affluer des visiteurs et de nouveaux locataires.

Enfin, du côté de l’immobilier, la construction de nouvelles maisons individuelles a augmenté de 30 % au cours de l’année fiscale 2021. En 2022, une augmentation de 6 % est prévue. Les chiffres ont atteint les plus hauts records enregistrés depuis les années 1990.

En Floride, le prix médian d’une maison était de 321 400 $, dépassant le prix médian national (318 000 $). Il est à prévoir que les prix des maisons vont continuer d’augmenter jusqu’à la construction de nouveaux lotissements ; à terme, les prix augmenteront de 2,5 % au cours des deux prochaines années.

Parmi les facteurs qui expliquent l’augmentation des coûts :

–        La pénurie de logements existants

–        La pénurie de main-d’œuvre

Il faut savoir que, en Floride, la construction commence deux à six mois après l’approbation du permis de construire. La pénurie de main-d’œuvre, quant à elle, a tendance à prolonger les délais jusqu’à 12 mois après la délivrance du permis.

Pourquoi la Floride poursuivra-t-elle sa croissance après la pandémie ?

Au cours de la décennie passée, la population de la Floride a augmenté de 14,6 %. Ce sont ainsi 2,7 millions d’arrivants supplémentaires, soit deux fois plus que la croissance globale de la population américaine. La pandémie a accéléré ce phénomène. De nombreuses entreprises choisissent de venir s’installer dans cet état, à l’image de Elliott Management qui a transféré son siège à West Palm Beach, ou encore de Carl Icahn, Tom Brady et Peter Thiel qui ont tous une propriété en Floride. L’entreprise Goldman Sachs, quant à elle, envisage d’installer sa division de gestion d’actifs en Floride, tandis que la chaîne de franchises Subway transfère des unités commerciales à Miami.

Cet État américain est en effet réputé pour ne pas avoir d’impôt sur le revenu des personnes physiques et pour la croissance effrénée de ses secteurs banquier et financier.

L’essor du travail à distance, le goût de la liberté et les prix attractifs des maisons en Floride font également partie des facteurs qui attirent les Américains et les étrangers dans cet État.

Par ailleurs, les nouveaux arrivants en Floride ne sont pas uniquement des retraités ! Il s’agit également de salariés du secteur technologique qui quittent San Francisco et New York, à la recherche d’une meilleure qualité de vie et des prix abordables.

Zoom sur le marché immobilier en Floride

Si l’on compare directement le coût du logement et le coût de la vie, habiter et vivre en Floride est nettement moins onéreux que dans bon nombre d’autres endroits aux États-Unis. Les prix des maisons ont augmenté d’environ 10 % au cours de l’année passée, de plus en plus de personnes choisissant de s’installer en Floride. Néanmoins, la Floride dispose toujours d’un marché immobilier particulièrement attractif, par rapport à d’autres États américains. Il existe, à l’heure actuelle, les options de logements abordables dans la quasi-totalité des régions de Floride.

Pour acheter une maison en Floride, il faut compter environ 277 429 $. Dans le comté de Palm Beach, cette somme à 320 3094 $ et à 407 245 $ à Miami (source : Zillow). À titre de comparaison, à New York, le prix moyen d’une maison passe presque du simple au double, de 323 094 $ à 649 490 $.

Si le prix de l’immobilier est plus intéressant en Floride, il n’est pas la seule raison pour laquelle bon nombre d’Américains et d’étrangers choisissent de s’y installer. En effet, le coût de la vie est particulièrement attractif. Par exemple, à Orlando, le coût de la vie est inférieur de 6 % à la moyenne nationale.

Alors qu’affluent de nouveaux arrivants, Américains et étrangers, en Floride, ce mouvement a un impact direct sur la disponibilité des biens immobiliers dans la région.

Ainsi, à Palm Beach, les ventes de maisons individuelles dont le prix se situe aux alentours de 1 million de dollars ont augmenté de plus de 140 % d’une année à l’autre, selon le rapport 2021 Luxury Outlook de Sotherby’s International Realty. De leur côté, les professionnels de l’immobilier de la ville de Palm Beach reconnaissent que le stock de biens immobiliers à vendre est plus faible qu’il ne l’a été pendant plusieurs décennies.

Est-il intéressant d’investir dans l’immobilier dans le sud-ouest de la Floride en 2021 ?

Dans le sud-ouest de la Floride, le prix de vente médian des maisons individuelles a connu une augmentation à deux chiffres dans certains endroits, notamment Cape Coral, Fort Myers et Naples.

En réalité, l’activité économique et le marché de l’immobilier dans le sud-ouest de la Floride connaissent une croissance similaire au reste de l’État. La population et le taux d’emploi augmentent ; les villes accueillent favorablement les entreprises et la demande immobilière est supérieure à l’offre. C’est exactement l’image que souhaitent voir les investisseurs en immobilier locatif.

L’attractivité du sud-ouest de la Floride est indéniable. Située le long de la côte ouest de l’État, cette partie borde le golfe du Mexique, ponctué par la baie de Tampa au nord et les Everglades à l’est. En été comme hiver, les activités sont nombreuses grâces aux magnifiques plages de sable blanc, aux paysages tropicaux et aux stations de sports d’hiver qu’offre le sud-ouest de la Floride.

Selon la SWFLEDA (Southwest Florida Economic Development Alliance), cinq comtés de Floride connaissent une croissance particulièrement importante : Lee, Collier, Charlotte, Glades et Hendry. Les plus grandes villes du sud-ouest de la Floride sont Fort Myers, Cape Coral, Naples, East Naples et Port Charlotte.

Parmi les facteurs qui contribuent à l’attractivité du marché immobilier en Floride, citons notamment :

La croissance démographique

La Floride est l’un des États américains dans lesquels la croissance démographique est la plus soutenue. Même dans les comtés plus petits comme Glades et Henry, la croissance est à la hausse depuis 10 ans.

Le marché de l’emploi est en progression

Des records nationaux sont enregistrés pour Cape Coral, Lehigh Acres et Fort Myers (sud-ouest de la Floride). La région accueille favorablement les entreprises et offre une qualité de vie intéressante et à prix abordable. Au sommet de la hiérarchie du gouvernement, de la communauté et des entreprises du sud-ouest de la Floride, on travaille main dans la main afin de créer une économie dynamique axée sur la création d’emplois décemment rémunérés.

Un marché de l’immobilier fort

Fort Myers, Cape Coral et Lehigh Acres, dans le comté de Lee, font partie des plus grandes villes du sud-ouest de la Floride dans lesquelles le marché immobilier est florissant. Les ventes de maisons individuelles ont augmenté de près de 27 % à travers l’État, tandis que les prix de vente médians ont augmenté de 15,6 %.

La pénurie de logements est l’une des raisons pour lesquelles la demande immobilière dans le sud-ouest de la Floride est si forte. Les médias, notamment le Naples Daily News, se font l’écho de l’approche prudente adoptée par les constructeurs et promoteurs immobiliers dans le sud-ouest de la Floride. Ces derniers ont mis en attente de nombreux projets de construction de nouveaux logements. Par conséquent, la demande de maisons individuelles déjà construites a fortement augmenté à travers les trois comtés de Floride.

Un marché locatif attractif

La prospérité du marché immobilier contribue à stimuler la demande de biens locatifs dans le sud-ouest de la Floride. Divers éléments contribuent à cela, notamment les villes universitaires de Cape Coral et Lehigh Acres, qui continuent d’attirer des étudiants à la recherche d’un logement abordable ; l’attrait des cols blancs pour la région, souhaitant se rapprocher de leurs parents âgés ; l’engouement de la jeune génération qui souhaite profiter des opportunités d’emploi dans le sud-ouest de la Floride.

Un virage historique au niveau des prix de l’immobilier et l’accessibilité au logement

Lorsqu’il s’agit d’anticiper sur la demande de biens locatifs sur un marché donné, les investisseurs immobiliers examinent les tendances et l’évolution des prix, ainsi que l’accessibilité des logements dans la région. Grâce aux informations de la Freddie Mae et du rapport sur l’accessibilité au logement de la NAR (National Association of Realtors), on note des augmentations historiques dans le prix des biens immobiliers dans le sud-ouest de la Floride.

Une qualité de vie incomparable

Bon nombre de médias américains vantent la qualité de vie en Floride, notamment dans le sud-ouest de l’État. Par exemple, Fort Myers est classé comme étant le deuxième meilleur endroit pour prendre sa retraite et le 58e meilleur endroit pour vivre aux États-Unis. La ville a su conserver son charme, une taille humaine et un patrimoine historique. À quelques kilomètres seulement, on trouve Cape Coral et Sanibel Island, des endroits rêvés pour les plaisanciers et les passionnés de pêche.

Port Charlotte se hisse au sommet des marchés à forte croissance en Floride

Parmi les endroits sur lesquels se pencher lorsque l’on est un investisseur immobilier : Port Charlotte. Situé sur la côte ouest de la Floride, Port Charlotte est un endroit plébiscité par les habitants comme par les visiteurs.

Le prix médian des propriétés immobilières à Port Charlotte est de 215 990 $. Au cours de l’année passée, le nombre de propriétés immobilières y a augmenté de 10,2 %. En outre, le nombre de jours médians des annonces, à partir du moment où elles sont déposées, jusqu’à la vente du bien, est descendu à 23 jours seulement.
À Port Charlotte, les écoles publiques jouissent d’une bonne réputation et le taux de criminalité est faible. Il s’agit d’une destination phare pour les actifs en emploi comme pour les retraités.

Malgré l’inquiétude initiale concernant l’impact de la récession du Covid-19 sur les marchés du logement en Floride, il faut se rendre à l’évidence : la plupart des régions de cet Etat connaissent une croissance continue de la population, comme de la valeur des maisons et de leur prix de vente. Tout laisse à penser que la crise sanitaire n’a, en réalité, fait qu’accélérer la tendance, comme le mesurent les indicateurs au quotidien et le traduisent les faits d’actualité de l’immobilier en Floride.