Votre projet immobilier aux États-Unis implique un ensemble d’éléments variés. À côté du financement, de la gestion locative et de la bonne tenue de votre bien, la question de l’assurance se pose forcément. C’est pour cette raison qu’il est important de comprendre comment fonctionne l’assurance de maison aux USA. Investir US vous en dit plus.

En quoi consiste l’assurance de maison aux USA pour les propriétaires occupants ?

Aux États-Unis, l’assurance d’un bien immobilier couvre l’ensemble des garanties qui protègent un investissement. Ces dernières incluent le logement, c’est-à-dire la maison, ainsi que les autres structures telles les clôtures, ainsi que les biens personnels, contre les accidents et les incidents de type incendie et inondation.

L’assurance de maison aux USA propose également une garantie de responsabilité civile destinée à couvrir les dommages matériels et les blessures que les membres de votre foyer pourraient causer à autrui. La couverture de responsabilité civile intègre également la défense juridique et les sommes à débourser si vous êtes poursuivi(e) pour blessures ou dommages matériels.

En règle générale, une police d’assurance habitation classique comprend la couverture des frais de subsistance supplémentaire (aux États-Unis, cette dernière est appelée ALE, Additional Living Expenses). Par exemple, si vous ne pouvez pas loger chez vous pour une raison liée à des dommages causés sur votre habitation, et que ces derniers sont couverts par votre police d’assurance, les frais supplémentaires peuvent comprendre l’hébergement à l’hôtel, les notes de restaurant et autres services, par exemple la pension pour animaux.

Évaluer et comparer les offres d’assurance habitation aux États-Unis

Comme en France, pour obtenir le meilleur prix pour une assurance de maison aux USA, le plus intéressant est de faire jouer la concurrence.

Pour économiser du temps, une stratégie consiste à se rendre sur les sites des assureurs en ligne et d’effectuer une demande de devis par entreprise. Il existe également des plateformes proposant des devis gratuits pour plusieurs compagnies d’assurances. Il vous faudra renseigner, sur un formulaire, les champs liés aux caractéristiques de votre maison et choisir le niveau de couverture qui vous correspond et qui convient à vos besoins.

Pour assurer votre bien immobilier, il est également possible de faire appel à un agent d’assurance indépendant. Ce dernier pourra vous proposer plusieurs devis gratuits et répondre à vos questions sur les types de couvertures dont vous avez besoin. Les agents indépendants, en effet, ont des connaissances larges par rapport à l’assurance de maisons aux USA et un professionnel sérieux ne manquera pas de vous conseiller objectivement.

Aux États-Unis, il existe également un type de professionnel appelé « Captive Insurance Agent ». Littéralement, cela pourrait se traduire par « agent d’assurance captif ». Il s’agit d’un agent proposant l’ensemble des polices d’assurance d’une seule et même compagnie. Il peut discuter avec vous des différents types de couvertures et de leurs avantages. Il peut également vous proposer un devis gratuit.

Comment est-il possible d’économiser sur l’assurance habitation ?

Aux États-Unis, les remises les plus courantes en matière d’assurance habitation concernent :

  • Les remises pour maison neuve ou rénovée : le prix à payer est minimisé en raison d’améliorations dans les systèmes d’électricité et de plomberie ;
  • Les remises liées à la sécurité de votre maison, en raison de l’installation de dispositifs de sécurité incendie (détecteurs de fumée, gicleurs) et de sécurité de l’habitation et ses occupants (alarmes antivol, pênes dormants sur les portes extérieures…)
  • Les remises liées à la condition de la toiture. Certains assureurs offrent en effet des prix plus intéressants en fonction de l’âge du toit de l’habitation.
  • Les remises liées à la prévention des catastrophes naturelles, notamment si votre maison est dotée d’installations spécifiques (volet anti-tempête, vitres en verre incassable, etc.)
  • Les remises pour couvertures d’assurance multiples, également connues sous l’appellation de « regroupement ». Ceci implique l’adhésion à plus d’un type de polices d’assurance auprès d’une seule et même compagnie : assurance auto, moto, habitation … Généralement, le regroupement permet de bénéficier des meilleures conditions tarifaires.
  • Les remises liées aux assurances multiples : si vous assurez plus d’une maison auprès d’un même assureur, vous pouvez espérer obtenir des prix plus intéressants.
  • Les rabais pour absence de sinistre, qui sont une forme de bonus si les propriétaires n’ont déclaré aucun sinistre au cours des mois / années passés.
  • Les remises pour bonne conduite, liées au paiement sans faille de votre assurance ou au paiement de l’assurance dans son intégralité.
  • Les remises liées à la profession de l’assuré, une organisation ou une association. Par exemple, si vous êtes membre d’un syndicat, d’une organisation professionnelle ou d’une association d’anciens élèves, certaines compagnies d’assurances font un geste en votre faveur.

Comment obtenir la meilleure couverture d’assurance habitation ?

Si vous êtes à la recherche d’une assurance de maison aux USA, le prix fait très probablement partie des éléments clés de votre décision. En revanche, il est important qu’il ne soit pas le seul et unique facteur qui conditionne votre choix. Parmi les autres éléments à prendre en compte dans le choix de votre assurance habitation :

  • Le service client : pensez au moment où il faudra déposer une demande d’indemnisation pour un problème tel qu’un incendie par exemple. La manière dont votre demande sera traitée est très importante : votre objectif est donc de trouver un assureur bénéficiant d’une bonne réputation en matière de service client ;
  • L’adéquation de la couverture d’assurance habitation à vos besoins : votre police d’assurance habitation protège l’un de vos investissements les plus importants, à savoir votre maison. Il vous faut être certain que la couverture choisie soit suffisante, c’est-à-dire que vous payez le juste prix.

Comment s’assurer que votre couverture d’assurance habitation correspond à vos besoins ?

Si vous êtes en face de plusieurs propositions d’assurance, examinez d’abord attentivement chaque type de couverture standard, en l’ajustant à vos besoins. Pour ce faire :

  • La section « habitation » de la police d’assurance couvre la structure de notre maison. Elle doit refléter fidèlement le coût de reconstruction de la maison en fonction des coûts de construction et de main-d’œuvre dans la région dans laquelle elle est construite.
  • Dans les régions sujettes aux catastrophes naturelles, une augmentation temporaire des coûts de reconstruction peut être appliquée en cas de catastrophe naturelle, comme une tornade par exemple. Certaines sociétés d’assurances proposent des coûts de remplacement étendus / garantis destinés à contribuer à absorber un éventuel pic impliquant des coûts de réparation qui dépassent le montant de la couverture d’habitation.
  • Choisissez la bonne couverture par rapport à vos biens personnels. Généralement, elle s’établit entre 50 et 70 % du montant de la couverture du logement. Admettons que votre habitation soit assurée pour un montant de 300 000 $ ; la couverture du contenu de la maison est fixée à 50 %, soit 150 000 $. Il est possible, selon les cas, d’acheter une couverture supplémentaire. Pour évaluer le niveau de couverture des biens, le plus intéressant est d’établir un inventaire et de calculer le coût de remplacement des objets. Attention, certains objets, notamment les bijoux, sont limités à un certain montant forfaitaire. Par ailleurs, il faut également prendre en compte la vétusté des objets et des appareils. Bien évidemment, un téléviseur de quatre ans ne sera pas remboursé au même prix qu’un téléviseur neuf. Si vous souhaitez avoir une garantie de la valeur des objets à neuf, il vous faudra choisir la formule d’assurance correspondante.
  • L’assurance responsabilité civile couvre les dommages matériels causés par accident par vous-même ou l’un des membres de votre foyer à d’autres personnes. Cette couverture permet de payer les factures médicales et les réparations, au même titre qu’un jugement en procès si toutefois vous êtes poursuivi(e) en justice.
  • L’assurance permettant de couvrir les frais de subsistance supplémentaire (perte d’usage) couvre les dépenses comme les notes d’hôtel, les repas au restaurant et la pension pour animaux de compagnie si vous ne pouvez pas vivre dans votre habitation pendant les travaux occasionnés par des dommages couverts par votre police d’assurance. Le montant dont vous disposez pour couvrir ces frais supplémentaires est généralement fixé à un pourcentage du montant total de l’assurance habitation. Généralement, il est possible d’envisager une couverture plus importante, moyennant des frais supplémentaires.
  • Dans certaines régions, il est intéressant de souscrire une assurance supplémentaire liée aux catastrophes naturelles. Par exemple, une police d’assurance habitation couvrira un dégât des eaux si la toiture fuit en raison d’un ouragan. En revanche, elle ne couvrira pas les dégâts des inondations causées par le même ouragan. Pour pallier ce problème, il convient de choisir des polices d’assurance spécifiques, comme l’assurance inondations ou l’assurance tremblements de terre par exemple.

Comme évoqué précédemment, il est intéressant de regrouper les assurances pour bénéficier de taux avantageux. Si vous résidez aux États-Unis et que vous avez un ou plusieurs véhicules, voire plusieurs propriétés, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à comparer les devis.