Récemment entrée en bourse, la société de technologie immobilière Compass joue désormais dans la cour des grands. Que faut-il savoir sur celle que l’on nomme communément Compass Immobilier USA ?

Brève histoire de Compass Immobilier USA

Lorsque Compass, société de courtage en immobilier, a déposé sa demande auprès de la Securities & Exchange Commission pour une éventuelle introduction en bourse, le nombre d’actions et les fourchettes de prix n’étaient pas encore clairement définis.

C’est grâce à un financement de quelque 1,5 milliard de dollars provenant de SoftBank que Compass a commencé à recruter ses agents dans les entreprises concurrentes. Sa valeur a pris de l’ampleur au fil du temps pour atteindre 6,4 milliards de dollars à l’issue du premier financement de 370 millions en 2019.

Compass a été fondée en 2012 par Ori Allons et Robert Reffkin. Aujourd’hui, c’est ce dernier qui est à la tête de l’entreprise. Reffkin est un homme au parcours brillant, qui a fait ses armes chez Goldman Sachs en tant que vice-président, avant d’en prendre les commandes en qualité de président et COO. Son expérience inclut également quelques années chez McKinsey, Lazard et au ministère des Finances américain.

L’entrée en bourse de Compass

Une entrée en bourse devrait permettre à Compass de rejoindre les startups qui ont également franchi le cap en 2020, par le biais de la SPAC (special purpose acquisition company), dont Airbnb, Snowflake ou encore Opendoor.

Si le printemps 2020 n’a pas été de tout repos pour Compass Immobilier USA, en raison du début de la crise sanitaire, et que l’entreprise a dû licencier 15% de son personnel, elle devrait, à terme, enregistrer de meilleurs résultats, notamment grâce à la frénésie du marché de l’immobilier résidentiel aux USA.