Inflation, marchés boursiers, taux d’intérêts ces sujets économiques sont plus que jamais d’actualité. A l’aube d’annonces décisives de la FED, les investisseurs du monde entier peuvent ressentir une certaine incertitude. Notamment ceux ayant des actifs financiers qui actuellement connaissent une période baissière. Alors est-ce un Krach ou seulement un correction du marché ? Il n’en demeure que le marché immobilier aux Etats-Unis est plus que jamais observé. Serait-ce l’ultime valeur refuge ? Sur le terrain et sur notre marché principal qu’est la Floride les tendances se confirment.

note immobilier février 2022

Sources : Cliquez ici

Inflation et attente des annonces de la FED

L’inflation record enregistrée aux Etats-Unis (comme partout dans le monde) pousse les institutions monétaires des pays à agir. Pour beaucoup d’expert l’inflation qui est déjà à des niveaux records ne semble pas ralentir d’aussi peu. Pour rappel les Etats-Unis ont imprimé pas loin de 30 % de la monnaie en circulation actuellement ce qui est historique. D’autant plus pour un pays comme les Etats-Unis.

Il est aujourd’hui quasiment certain que la réserve fédérale des Etats-Unis s’apprête à augmenter sévèrement les niveaux d’intérêts. Les annonces devraient suivre dans les prochaines semaines. Un autre enjeu économique mondial est la politique zero Covid de la Chine. Qui ralentit largement l’économie mondiale.

Face à autant d’incertitude et de manque de confiance il était presque inévitable de voir les actifs financières plongés. Ajoutons que le FMI a annoncé une croissance mondiale pour 2022 de 4,4 %. Il s’agit donc d’un ralentissement de 0,5 points par rapport à ses prévisions de fin 2021.

Et dans les faits c’est bel et bien ce qui se passe. Cela est corrélé également des résultats inférieurs à ce qui était espérés notamment concernant les valeurs informatiques (Netflix a perdu 20 % de sa valeur sur ces derniers jours). La tendance baissière de la bourse est donc confirmée, reste à savoir si cela annonce un Krach ou une simple correction. Et à cela, seul le temps peut y répondre.

Marchés boursiers en chute : Immobilier comme valeur refuge ?

Les actifs financiers perdent quasiment tous de la valeur, alors que cette baisse est aujourd’hui confirmée, qu’en est-il du marché immobilier ?

Pour rappel après une année record sur l’augmentation des prix observée, beaucoup de professionnels prédisaient un ralentissement de la croissance en cette nouvelle année.

La tendance haussière, elle, est toujours là. Selon l’indice S&P CoreLogic Case-Shiller, les prix des maisons aux États-Unis ont augmenté de 18,8 % entre novembre 2020 et novembre 2021. C’est en baisse par rapport au taux record sur 12 mois (20 %) établi entre août 2020 et août 2021. Certes il y a une sorte de « ralentissement » mais la hausse reste encore totalement exceptionnelle. On peut imaginer que la hausse va peut être ralentir, mais cela devrait se faire de manière lente pour revenir à des niveaux normaux.

Bien que le manque d’inventaire va continuer d’être une problématique et donc automatiquement maintenir une offre faible. N’oublions pas comme nous l’avons vu plus haut que si les taux augmentent cela veut dire aussi peut être moins de demande. Est-ce les prémices d’un rééquilibrage entre le rapport vendeur et acheteur ?

Dans tous les cas cela peut encourager d’autant plus les acheteurs (correctement capitalisé) à investir dans les bonnes opportunités qu’offrent actuellement le marché.

La Floride et un marché immobilier toujours aussi tendu

Alors que l’inflation augmente à travers le pays, certains acheteurs et vendeurs du sud de la Floride ajustent leur processus . Alors que le marché de la région est déjà brûlant, il n’est pas rare de voir  des vendeurs qui souhaitent repousser leur date de vente. Ainsi ils espèrent profiter de prix plus élevés avec un marché en constante croissance. En revanche certains acheteurs accélèrent également leur processus d’achat. Comme nous l’avons vu la menace de taux d’intérêt les motive à conclure le deal le plus rapidement possible.

Pourquoi le marché en Floride reste aussi chaud et demandé ?

Pour répondre par la pratique nous prenons en exemple le marché où nous opérons. Il s’agit du charlotte County. Pour comprendre, une telle croissance, un chiffre est particulièrement illustratif. Le Charlotte county fin 2021, affiche un inventaire de 0,3 mois ce qui est 80 % en dessous de ce que le marché devrait posséder pour être en balance. Le déficit est donc fatal, et évidemment les prix ne reflètent que cela.

Là où avant Covid le déficit d’inventaire était déjà important, la crise sanitaire et les délais engendrés par celle-ci n’ont fait qu’accélérer le processus.

Il est à prévoir que dans la durée les chiffres devraient revenir à des niveaux normaux, mais dans combien de temps ?