En visitant ou en revisitant Las Vegas, on ne peut qu’être fasciné par la nature éblouissante de cet endroit. Ses attractions y sont pour beaucoup, certes, mais les caractéristiques de cette ville, ses équipements et son niveau de vie contribuent également à  son image. Ceux et celles qui ont choisi d’y vivre affirment haut et clair que Las Vegas est très certainement l’une des plus belles villes au monde.

Malgré l’engouement du plus grand nombre pour la « ville du péché » comme on la surnomme, personne ne peut oublier que Las Vegas a été affectée par la crise de 2008. Alors que de nombreuses grandes villes américaines étaient au bord du gouffre, les emplois et l’énorme inventaire de propriétés à  vendre à  Las Vegas ont disparu et les saisies de maisons se sont multipliées. Depuis la grande récession, Las Vegas s’est de nouveau développée pour atteindre, aujourd’hui, le statut de ville américaine dans laquelle la demande de propriétés de luxe ne tarit pas.

Situation du marché immobilier à  Las Vegas

En 2018, le site américain realtor.com saluait Las Vegas comme étant la première ville du marché immobilier américain. Un exploit jusqu’alors jamais atteint.

Selon Salestraq, société de recherche immobilière à  Las Vegas, 184 maisons de plus d’un million de dollars ont été vendues à  Las Vegas dans la deuxième moitié de l’année 2017, contre 139 propriétés sur la même période en 2016.

Cependant, 2018 a enregistré à  la fois une baisse et une hausse des ventes. De décembre 2017 à  janvier 2018, le marché immobilier à  Las Vegas a enregistré une baisse de 13,7 %. Si l’on compare les chiffres par rapport à  la même période sur 2016 et 2017, on note une hausse des ventes de 5,5%. Le prix médian des maisons, quant à  lui, était en janvier 2018 de 289 000 $, soit une hausse de 3,2 % par rapport au prix médian du mois précédent.

Depuis lors, la crise sanitaire est passée par là … Lorsque Las Vegas s’est rapidement fermée en raison des craintes liées au nouveau coronavirus en mars 2020, les professionnels de l’immobilier pensaient que le marché du logement ferait les frais de la situation. Les casinos et autres entreprises ont été mis en quarantaine par l’état américain, générant de très nombreuses pertes d’emplois. Dans ce contexte, il était difficile d’envisager l’achat d’une maison…

Aujourd’hui, le marché de l’immobilier à  Las Vegas connaà®t une série de prix records et de ventes en hausse malgré la morosité économique ambiante. Ceci est principalement dû aux taux d’emprunt qui rendent aujourd’hui l’accès à  la propriété plus facile. Et même si personne ne sait combien de temps il faudra pour que le tourisme se rétablisse complètement à  Las Vegas, les experts du secteur pensent que le marché de l’immobilier à  Las Vegas restera fort en 2021.

Las Vegas est également, et ce n’est pas nouveau, un lieu de prédilection pour les personnes qui souhaitent quitter les zones à  prix élevés, en particulier le sud de la Californie. Les professionnels de l’immobilier déclarent que cette tendance s’est accélérée pendant la pandémie, les cols blancs exilés travaillant désormais à  distance et achetant des maisons plus grandes et plus abordables dans le sud du Nevada.

Bien évidemment, il n’est pas possible de prédire le marché immobilier à  Las Vegas avec certitude, étant donné sa volatilité, même dans des circonstances « normales ». Ce domaine n’a pas non plus été à  l’abri des difficultés économiques de la région, car le Nevada du Sud est caractérisé par une plus grande part de retards de paiement des prêts hypothécaires que les états-Unis en général.

Les facteurs qui influencent le marché de l’immobilier à  Las Vegas

L’immobilier est une activité importante à  Las Vegas. Historiquement, le secteur de l’immobilier de luxe à  Las Vegas enregistre de bons chiffres, ce qui prouve que, lorsque tout va bien, qu’il contribue au dynamisme de l’économie dans cette ville des Etats-Unis.

Lorsque les ventes immobilières ont augmenté, en 2018, il est possible que cela ait été attribué au fait que de plus en plus de personnes de différents états cherchaient à  s’installer à  Las Vegas ou à  y créer des entreprises.

L’autre facteur qui impacte sur le marché immobilier à  Las Vegas concerne progression constante de la zone métropolitaine. Les infrastructures prennent de l’ampleur et gagnent en performance, à  l’instar du stade NFL qui compte 65 000 places, le Resorts World et le Wynn’s Paradise Park. Des innovations comme celles-ci font partie des facteurs de création d’emplois et d’accroissement démographique, impactant ainsi sur la demande et l’offre immobilières.

Bien plus qu’un centre d’affaires en perpétuelle activité, Las Vegas est une ville qui sort du lot. Elle a montré sa capacité à  surmonter un revers économique, ce qui n’a rien du hasard. Il semblerait que le travail acharné de ses citoyens, sa capacité à  s’adapter aux tendances immobilières et l’amélioration de la structure générale de la ville y soient pour beaucoup.