Travailler aux Etats Unis ou Travailler en France : Quelles différences ?

Home/Travailler aux Etats-Unis/Travailler aux Etats Unis ou Travailler en France : Quelles différences ?

Travailler aux Etats Unis ou Travailler en France : Quelles différences ?

Bannière Exco US

Vous envisagez de vous expatrier pour travailler aux USA et vivre votre rêve américain ? Vous souhaitez créer votre entreprise aux USA, y travailler ou tout simplement vous y installer ? Vous trouverez dans cet article les principales différences entre un employé en France et aux Etats Unis.

 

Avec un taux de chômage de 4,9% en Juin 2016, le fossé s’est creusé avec la France, et les Etats Unis attirent de plus en plus de Français. Il est cependant nécessaire d’avoir la carte de résident permanent aux États-Unis, plus connue sous le nom de green card (carte verte), ou un visa pour pouvoir vivre et/ou travailler aux Etats Unis. Vous pouvez trouver les différents types de visa ici


France VS Etats Unis : Les principales différences

Travailler aux USA
  • Pas de contrat de travail !

Les conditions pour Travailler aux USA ne sont pas du tout les mêmes aux Etats-Unis qu’en France. Sachez qu’il n’existe pas de CDI aux USA. D’ailleurs, signer un contrat de travail n’y est pas obligatoire. Dans la majorité des cas l’accord est oral. Cela signifie donc que votre employeur peut vous licencier quand il le souhaite, sans motif (sauf illégal : discrimination, représailles après dénonciation, violation de l’intérêt public), ni préavis !

 

  • Salaire horaire minimum

Alors que le montant horaire brut en France est porté à 9,67 € au 1er janvier 2016, le salaire horaires fédéral minimum lui est à 7.25 dollars (sauf quelques professions ou Etats imposant un salaire plus ou moins élevé), alors que le cout de la vie est significativement plus élevé, surtout dans les grandes villes.

Vous pourrez trouver un comparatif plus poussé sur les salaires USA ici 

 

  • Durée légal de travail hebdomadaire

En France, Sauf dérogations conventionnelles ou collectives, le salarié est soumis à une durée légale de travail de 35 heures par semaine et 10 heures par jour. Aux Etats-Unis, le salarié peut travailler 40 heures par semaine maximum. Au delà de ce quota, il recevra, 1.5 fois son salaire normal.  Au niveau du temps de pause pour le déjeuner, les Américains n’ont pas les mêmes habitudes que les Français. Un Américain prendra environ 30 minutes pour sa pause déjeuner contre 1h30-2h en France.

 

  • Congés payés

Alors que les Français sont les champions toutes catégories confondues des jours de vacances payés par les employeurs, les Américains sont les grands perdants. Un Français à droit à près de 30 jours (ouvrables) de congés payés et un Américain à 0… Aucune règlementation ne fait référence à d’éventuels congés annuels, et chaque entreprise décide donc des congés accordés à ses employés.

 

  • Retraite

Contrairement aux idées reçues, il existe bel et bien des pensions retraites aux Etats-Unis ! Dans le système des retraites américain, il existe quatre régimes d’assurance :

  • Social security: retraite fédérale instituée pendant le New Deal, calculée par rapport au nombre d’années cotisées, des cotisations versées et de l’inflation.
  • Pensions : versées par les grandes entreprises et les administrations publiques
  • Retraite par capitalisation: vous mettez de côté de l’argent chaque mois pour pouvoir en bénéficier quand vous ne travaillerez plus.
  • Les retraités les plus nécessiteux perçoivent des aides fédérales complémentaires (l’OASDHI) et pour les soins (Medicare).

 

  • Assurance santé

Il n’existe pas d’équivalence à la Sécurité Sociale Française aux Etats-Unis ! Cependant depuis le 1er mai 2014 (« Loi sur les soins abordables »), il est obligatoire d’avoir une assurance santé sous peine d’amende. La plupart des Américains souscrivent alors des assurances privées afin de financer leurs soins de santé. Les personnes les plus démunies peuvent bénéficier d’une l’assurance de santé publique gratuite : « MEDICAID », octroyée aux personnes pauvres ou/et de plus de 65 ans (sous conditions).  Depuis 2010, le président Obama à créé un nouveau système d’assurance santé « OBAMACARE » visant à aider les classes moyennes ne pouvant se payer d’assurance maladie privée.

 

  • Les relations professionnelles

Obtenir un permis de travail est souvent le point le plus délicat. Vous serez souvent bien accueilli par vos collègues qui feront des efforts pour vous intégrer à l’entreprise… Les rapports avec vos supérieurs hiérarchiques sont habituellement détendus, et la séparation entre vie privée et professionnelle est cependant plus fine.

 

  • L’état d’esprit

Un travailleur Américain verra le verre à moitié plein alors qu’un Français le verre à moitié vide.

En règle général, contrairement aux Français ou Européens, un Américain voit toujours le coté positif des choses…  Bref, le pessimisme Française contre l’enthousiasme Américain.

[agileform id=”5689413791121408″]

INV – 151001 banner_default_investir_728x90
By | 2016-12-05T19:58:50+00:00 14 octobre, 2016|Categories: Travailler aux Etats-Unis|Tags: , |
mautic is open source marketing automation

Send this to a friend