Bannière Exco US

Les infrastructures font rêver. Les staffs techniques font des envieux. Les perspectives d’avenir font fantasmer. Bienvenue dans le paradis des sportifs : le sport universitaire US ! Si une carrière et une formation franco-française était auparavant l’ambition des athlètes tricolores, nombre d’entre eux n’hésitent plus à tenter leur chance outre-Atlantique. Pour vous qui désirez peut-être faire pareil, plongeons ensemble dans ce système universitaire pour mieux le comprendre.

Le niveau varsity ou intercollegiate

  • Athlètes : notre guide du recrutement en université US 6
  • Athlètes : notre guide du recrutement en université US 1
  • Athlètes : notre guide du recrutement en université US 4

L’immense avantage proposé par le sport universitaire aux USA, c’est bien entendu les infrastructures dont disposent toutes sortes de sports. De nombreux complexes de pointe qui permettent par la suite aux athlètes américains, mais aussi internationaux de faire des carrières professionnelles, semi-pro, voire olympiques.

En termes de compétition, le plus bas concerne les oppositions intra-universités. Des équipes/athlètes s’affrontent au sein d’une même école. Le niveau supérieur concerne évidemment les affrontements/rencontres entre athlètes et équipes de différents campus. Nous parlons-là d’un niveau élevé, voire très élevé : intercollegiate ou varsity. Si nous vous parlons de cela, c’est parce que les bourses auxquelles vous, athlètes français, pourriez avoir droit pour franchir l’Atlantique et pratiquer votre sport aux USA, ne sont réservées qu’à cette ultime catégorie de compétition : intercollegiate ou varsity.

Il s’agit donc d’être un ou une sportive particulièrement doué(e). Toutefois, les compétences sportives ne sont pas les seuls critères, puisque vous aurez besoin de présenter le bon profil académique à l’administration de l’université visée.

Comment se déroule le recrutement des athlètes en université ?

Athlètes : notre guide du recrutement en université US 2

Pour vous qui souhaitez être recruté(e), il faudra prendre votre mal en patience. Pourquoi ? Parce que le processus de recrutement d’un athlète, qu’il soit étranger ou non (bien que cela soit un peu plus long quand il s’agit d’un étranger), n’est pas le même que pour les bourses de scolarité.

Les personnes habilitées à vous recruter sont : le coach ou le chef du département athlétique de l’université. Par ailleurs, la bourse sportive que vous allez demander n’est quant à elle distribuée que par l’université en question, ou une association sportive partenaire de l’école.

Pas de bourses d’état ou de divers organismes donc. Attention, il est tout à fait possible de faire une demande de recrutement, sans demande de bourse. Toujours est-il que dans votre « entreprise de séduction » auprès du coach de l’université de la discipline qui vous concerne, nous vous recommandons chaudement de vous y prendre le plus tôt possible. N’attendez pas la fin du lycée pour vous faire connaître de ce dernier.

Comment se faire connaître ?

Via une agence

Il existe plusieurs façons de faire. Si vous considérer objectivement être assez compétent pour être recruté dans une université aux Etats-Unis, mettez toutes les chances de votre côté et attachez-vous les services d’une agence spécialisée. Exemple :

Ces agences prendront votre dossier en main, vous permettront de rentrer en contact avec l’université et son coach et leur transmettront les différents documents qui leur permettront d’attester de vos qualités : vidéos, coupures médias, etc. L’agence vous aidera également pour la demande de bourse.

Par vous-même

Jamais mieux servi que par soi-même ? C’est souvent vrai ! Si vous préférez faire les choses seul(e), alors nous vous conseillons de contacter directement le coach. Les entraîneurs sont souvent sensibles à ce type de démarche. Celle d’un sportif responsable, qui se prend en main et qui ne demande par l’aide de ses parents, voire d’une agence.

Considérez dès le départ que vous partez avec un métro de retard par rapport aux lycéens US qui, grâce au système de scouting très développé qui existe aux Etats-Unis, sont repérés très tôt par les universités. Ayant été formé à l’étranger, il va falloir vous démarquer et vous faire remarquer. Comment ? Pourquoi ne pas provoquer une rencontre avec un coach US en participant à un stage sportif d’été par exemple. Ce sera non seulement l’occasion de discuter avec lui/elle, mais aussi de faire part de vos ambitions et de montrer ce dont vous êtes capable.

Evidemment, comme nous commencions à l’aborder plus haut, l’une de vos meilleures chances sera les vidéos que vous pourrez compiler de vos exploits. Charge à vous de réaliser de beaux montages et de mettre ces derniers sur Youtube ou sur des sites spécialisés pour les athlètes. Ces derniers vous permettront de créer votre propre fiche, agrémentée de vidéos et de données personnelles athlétiques. En outre, lorsque vous aurez fait votre choix d’universités, adressez-vous directement au coach visé via une lettre personnalisée (type lettre de motivation), ainsi qu’un CV sportif, dans lequel vous compilerez votre « palmarès » et parcours personnel.

Ultime astuce que nous pouvons vous donner : celle de transmettre vos résultats personnels régulièrement. Vous avez obtenu une réponse d’un coach ? Quelle soit positive ou négative, ne lâchez rien et partagez avec l’entraîneur toutes vos statistiques en match ! Et ce, à chaque rencontre, toutes les semaines. Bien évidemment, il est préférable de pouvoir prouver cela : via un site web, des feuilles de match, des coupures presse, etc.

Bourse sportive : entre droits et devoirs…

Renouvellement de bourse de la saison freshman à la senior

Vous êtes éligible à l’obtention d’une bourse sportive ? Parfait, mais à quoi allez-vous avoir droit ? Par exemple, combien de temps cette bourse pourra-t-elle vous aider financièrement ?

Qu’un athlète soit étranger ou américain, la durée maximale d’une bourse sportive est de 4 ans. Elle est toutefois renouvelable tous les ans. Lors de votre année :

Athlètes : notre guide du recrutement en université US 10
  • « freshman »,
  • puis « sophomore »,
  • « junior »
  • et enfin « senior ».

Ces 4 années de bourse sportive allouées au sportif sont aussi valables lorsque vous avez déjà validé une ou plusieurs années dans votre pays d’origine. Il est ainsi possible de continuer à percevoir une bourse après avoir terminé votre cursus universitaire aux USA, et ce jusqu’aux 4 ans

Des montants parfois importants, mais qui ne couvrent pas tout

Pour ce qui est du montant, celui-ci varie en fonction de l’université : ses possibilités financières, sa renommée, son histoire, sa réussite sportive… Ainsi, un athlète peut obtenir une bourse de quelques milliers de dollars à parfois $30,000 la saison ! Attention à ne pas tout confondre toutefois : les sportifs universitaires ne peuvent percevoir le moindre cent de la part de l’université. Tout comme leur famille. Ainsi, cette bourse est uniquement destinée au paiement de leur année scolaire. Années qui, comme vous le savez, sont souvent extrêmement chers pour un étudiant. D’où le besoin de bourses pour les sportifs. Ce montant annuel couvre la plupart du temps les ¾ des frais universitaires.

Le boursier sportif n’est pas un pacha ! Il a des devoirs…

Une fois votre bourse sportive obtenue, il serait bête de considérer que vous pourrez uniquement vous consacrer à votre carrière de sportif et au développement de vos aptitudes physiques et athlétiques. Au contraire, si la bourse vous permet de faire cela durant 4 ans, elle impose un parcours scolaire exemplaire. Et oui, n’oubliez pas : celle-ci est délivrée par l’université elle-même. Votre école attend donc de vous que vous suiviez vos études. Le diplôme n’est cependant pas imposé, à vous de choisir les études que vous allez suivre durant 4 ans.

Vérifiez votre éligibilité en ligne

Pour recevoir une bourse sportive et ainsi partir vous défouler et vous développer dans une université américaine, il vous faut être éligible d’un point de vue administratif ! Et pour vérifier cela, vous n’avez plus qu’à vous rendre sur l’Eligibility Center de la NCAA.

Guide INV