160205_ad_david_robinson_728x90

Le président et fondateur de My US Investment, Victor Pagès, s’est soumis à l’exercice de l’interview pour Investir US. Voici son analyse du marché pour investir aux USA efficacement et ses meilleurs conseils en matière de placements et d’investissements.

Investir US : Les USA constituent-ils un bon placement pour les investisseurs français ?

investir aux usa

Victor Pagès : L’investissement immobilier est accessible à tous aux USA, mais le ticket d’entrée n’est pas le même en fonction de votre enveloppe et de la situation géographique du bien convoité. Le rendement que l’on pourra espérer de cet investissement ne sera pas le même évidemment à New-York ou à Saint-Louis, Missouri. Si à New-York les prix de l’immobilier sont supérieurs à ceux de Paris (environ 9000 euros/m²), vous ne trouverez aucun produit à moins de 400 000€. A Miami, par contre, les prix sont moins élevés et vous pourrez investir dans un studio à Miami Beach pour 200 000€.

D’autres villes de Floride, comme Tampa, offrent un cadre de vie très privilégié et vous pourrez y acquérir une maison dans un quartier agréable pour 100 000€. Une bonne option pour un investissement locatif à l’année. Il n’y a donc pas un marché immobilier aux USA, mais plusieurs marchés qui, en fonction de leur typologie, correspondent à des investisseurs aux projets et aux portefeuilles différents. Il est vrai qu’investir à New-York ou à Miami représente un placement car on peut y espérer faire des plus-values haussières sur ces marchés en croissance. Notez par ailleurs la tendance actuelle d’un emballement de plus en plus fort pour les produits de luxe ou d’ultra-luxe. A Los Angeles et San  Francisco on assiste également à ce phénomène en croissance sur les produits de luxe.

Pour plus d’informations rendez-vous sur MyUSInvestment.com

La fiscalité est-elle favorable au rendement espéré ?

L’argument phare de l’investissement à l’étranger et notamment aux USA est une fiscalité favorable. Ce mécanisme fiscal se déroule en 3 temps :

  • 1. Déclaration sur le sol américain

Si vos revenus fonciers proviennent du territoire américain, vous êtes imposé à l’IR là-bas. Vous profiterez ainsi d’un amortissement du prix de l’acquisition de votre bien, car un mécanisme d’abattement va abaisser le revenu imposable sur le prix de ce dernier. Vous tomberez ainsi dans les toutes premières tranches de l’IR aux USA.

  • 2. Déclaration en France

Vous êtes résident fiscal en France, vous devez donc déclarer vos revenus fonciers. Vous remplirez ainsi le formulaire 20-44 au réel.

  • 3. Profiter du crédit d’impôt

Il existe une convention fiscale entre les USA et la France car les accords signés entre nos deux pays vous évitent la double imposition. En effet, on vous octroie en France un crédit d’impôt. « Cerise sur le gâteau » : les revenus étant de source étrangère, ils vous permettront d’économiser les prélèvements sociaux, soit 15,5%, ce qui est loin d’être négligeable ! A rendement égal, aux USA, l’investissement sera plus intéressant puisqu’il va, en net après impôt, du simple au double entre la France et les USA.

Amplifier et développer votre patrimoine aux USA  est donc une bonne stratégie au regard d’une fiscalité favorable et d’un marché de l’immobilier où les opportunités sont encore nombreuses. Nous remercions Victor Pagès, président de My US Investment pour son analyse et ses conseils judicieux.

Guide INV