Bannière Exco US
taux chomage historiquement bas aux usa etats-unis


Selon le département du travail, plus de 235 000 emplois ont été créés aux États-Unis en février 2017. Un chiffre qui dépasse amplement les prévisions des analystes qui avaient estimé à la baisse les créations d’emplois. La chute du chômage surprend par son ampleur.


Les secteurs touchés

Quasiment tous les secteurs participent à cette hausse du nombre d’emploi à l’exception de celui du commerce de détail qui a perdu 26 000 emplois. Ce secteur fait les frais de l’attrait des consommateurs américains pour les achats en ligne. En revanche, le secteur de la production de biens a créé à lui seul 95 000 emplois. De même pour les services de santé qui ont embauché 27 000 personnes et les services aux entreprises 37 000 personnes.
Le secteur industriel, cher à la politique du président Donald Trump, qui veut encourager les emplois américains dans ce secteur, est à son plus haut niveau depuis quatre ans avec 28 000 embauches.
Le taux national de chômage du pays a, de ce fait, baissé de 4.8% à 4.7%. Cette chute du chômage surprend par son ampleur. Autre signe positif pour l’économie Américaine, le salaire horaire moyen a augmenté de 0,2%.


Vers une baisse des taux d’intérêt ?

La présidente de la Fed (Réserve fédérale), Janet Yellen, a déclaré la semaine dernière que la banque centrale devrait probablement relever ses taux lors de sa prochaine réunion les 14 et 15 mars prochains. Cette baisse des chiffres du chômage et cette augmentation du salaire horaire devraient conforter les choix de la Fed de relever les taux d’intérêt.
“De quelque côté qu’on le prenne, ce rapport reflète un marché du travail extrêmement sain et je crois surtout que ce sont des chiffres qui vont enhardir la Fed à relever ses taux en mars”, affirme Tom Porcelli, économiste chez RBC Capital Markets.

151104_ad_wilson_1085x200