Trump veut réformer les Visas travail !

Trump veut réformer les Visas travail !

Bannière Exco US

L’ébauche d’un décret émis par l’administration Trump suscite des inquiétudes parmi les milliers de travailleurs immigrés. Suite à sa promesse électorale de créer plus d’emplois pour les travailleurs américains, le président Trump cherche à limiter le nombre d’employés immigrants que les sociétés embauchent grâce à des programmes de visas de travail. Les catégories de Visa concernées sont H-1B, L-1, E-2 et B1.





Que se passe-t-il si cette ordonnance est signée?

Si cette ordonnance est signée, elle affectera principalement les entreprises qui embauchent des travailleurs étrangers qualifiés temporairement via les visas H-1B et L-1. Quant aux entreprises qui embauchent des travailleurs étrangers temporaires non qualifiés (visas H-2A et H-2B), celles-ci ne seraient pratiquement pas touchées.


Modification du processus de recrutement ?

 

Actuellement, les entreprises technologiques qui embauchent des travailleurs qualifiés, dans la plupart des cas, n’ont pas besoin de recruter et d’embaucher des travailleurs américains avant d’embaucher un travailleur étranger temporaire.
Il se pourrait que de nouvelles réglementations puissent ajouter un examen supplémentaire aux demandes d’obtention de visas.


Des changements pour le programme OPT ?

 

Le programme OPT permet aux étudiants étrangers de prolonger leurs visas de 12 mois pour faire des stages ou des formations dans des villes à la pointe du progrès dans leur domaine d’étude.
Le projet peut chambouler les entreprises qui recrutent des étudiants étrangers dans le cadre du programme OPT. Le programme OPT tel qu’il est actuellement n’offre aucune protection réelle aux travailleurs étrangers travaillant dans des entreprises américaines : salaires plus faibles…) et les employeurs sont exemptés de payer des impôts sur leurs salaires. A l’heure actuelle, l’administration Trump n’a pas abordé les lignes de cette réforme mais le Président Trump peut apporter des changements radicaux sans l’approbation du Congrès, y compris l’abrogation complète.


Quels changements ?

Si ce décret est signé, il se pourrait que les entreprises doivent recruter des travailleurs américains et leur proposer des emplois égaux ou mieux qualifiés avant d’embaucher un travailleur H-1B. Les entreprises ne pourront plus payer moins que le salaire moyen local pour les emplois des travailleurs H-1B qu’ils embauchent et devront leur fournir des conditions de travail équivalentes.


A qui cette ordonnance va elle profiter ?

 

Cette ordonnance pourrait aider à améliorer les conditions de travail des travailleurs américains et des travailleurs étrangers.


Visa H-1B, un processus plus sélectif ?

Si cette ordonne est signée, le processus d’attribution des visas H-1B sera plus sélectif. En effet, seules les personnes les plus « brillantes » pourront prétendre à ce visa. Il en va de même pour les les entreprises payant leurs salariés (sous visa H-1B) moins chers que leurs employés américains. Leurs demandes de visas H-1B pourraient alors être refusées.

151104_ad_wilson_1085x200
By | 2017-02-02T15:09:14+00:00 1 février, 2017|Categories: Economie Etats-Unis|
mautic is open source marketing automation

Send this to a friend