Va-t-on réellement devoir donner nos mots de passe pour pouvoir venir aux USA ?

160205_ad_david_robinson_728x90

Va-t-on réellement devoir donner nos mots de passe pour pouvoir venir aux USA ?



« Nous voulons aller sur leurs réseaux sociaux, avec leurs mots de passe. » John Kelly, 7 février 2017 à propos des personnes souhaitant entrer aux USA.




Cette déclaration a fait le tour du monde et a généré beaucoup d’agitations et de craintes.

Mais qu’en est t-il vraiment ? Va-t-on réellement devoir donner nos mots de passe pour pouvoir entrer sur le territoire Américain ?


Qu’a précisément dit John Kelly ?

Lors d’un débat consacré au très controversé décret anti-immigration du Président Trump, John Kelly, nouveau responsable américain de la sécurité intérieure, a émit cette idée, devant le Congrès, en expliquant qu’il s’agissait d’une piste comme une autre. Cette mesure vise, selon lui, à « identifier de potentiels terroristes […]. S’ils ne veulent pas coopérer, alors ils n’entreront pas ». John Kelly envisage également de demander les dossiers bancaires pour pouvoir entrer légalement sur le sol Américain.


Quels pays seraient concernés ?

John Kelly n’a pas réellement précisé qui serait concerné. Cependant, cette loi concernerait les ressortissants des sept pays déjà visés par le décret anti-immigration de Donald Trump (L’Irak, la Libye, le Yémen, l’Iran, la Somalie, le Soudan et la Syrie).


Doit-on prendre cette mesure à la légère ?

A l’heure actuelle, il ne s’agit que d’une simple suggestion. Cependant, comme nous avons pu le voir avec le décret anti-immigration de Donald Trump, le gouvernement Américain est en ce moment imprévisible. Il faudra attendre le prochain débat pour en savoir d’avantage.


Cette mesure est-elle nouvelle ?

C’est la première fois qu’il est question d’exiger les mots de passe. Néanmoins, l’administration Obama avait déjà, en décembre dernier, ajouté une ligne optionnelle dans les formulaires que doivent remplir les personnes souhaitant entrer sur le sol Américain. Le nom du compte Facebook pouvait être inscrit facultativement sur ce formulaire.


Est-ce légal d’obliger à divulguer son mot de passe ?

A ce jour, aucun organisme ne peut obliger un Américain à fournir ses mots de passe. L’EFF, organisation de défense des libertés numériques, rappelle que :

« Si un agent des douanes vous demande de donner votre mot de passe, […] vous n’avez pas à le faire. Seul un juge peut vous forcer à révéler ces informations aux autorités ».

Même si les étrangers n’ont pas les mêmes protections que les citoyens Américains aux USA, cette mesure serait contraire au quatrième amendement de la constitution. Toutefois, l’administration Trump veut revenir sur les droits liés à la vie privée des citoyens non américains.


Savez vous que Donald Trump veut réformer les visas travail ? Retrouvez notre article à ce sujet ICI





Guide INV
By | 2017-02-10T16:48:16+00:00 10 février, 2017|Categories: Droit|
mautic is open source marketing automation

Send this to a friend