Francis rolland

Récemment, il a été révélé que plus de 70 000 Américains sont devenus millionnaires grâce au plan épargne retraite 401(k) ! Un nombre impressionnant, mais ce n’est pas tout… En effet, car ce nombre aurait même doublé depuis 2012, d’après Fidelity Investments ! La première question que vous vous posez donc sûrement : mais comment ont-ils fait ? Suivi de la deuxième : puis-je également devenir un 401(k) millionnaire ? Voici 4 étapes qui pourraient vous permettre d’y arriver…

Un phénomène qui intervient en pleine crise financière…

Retraite USA : devenez millionnaire en 4 étapes grâce au 401(k) ! 1

Comment un tel « miracle financier » a-t-il pu arriver dans une période économique aussi instable ? Pour commencer à répondre, il vous faut savoir premièrement que durant ces années de troubles financiers et économiques, de nombreuses personnes se sont défiées des banques.

Nombre de plans épargne retraite ont ainsi été clos. Mais tout le monde n’a pas fait cela. D’autres ont choisi de faire confiance au 401(k) et en ont récolté les fruits plus tard.

On annonce ainsi qu’entre 2008 et 2014, en pleine crise économique donc, les dividendes réinvestis dans le 401(k) ont connu une croissance de plus de 168% (mesures S&P 500 Index). Mais passons directement à la partie qui vous intéressera le plus : les 4 astuces qui vous permettront peut-être de devenir millionnaire…

 

4 astuces pour atteindre votre 1er million de dollars

1. Economisez 10% à 15% de votre salaire tous les mois

Si vous pouvez plus, faites-dont ! Prenons une fois encore l’exemple de Fidelity Investments, multinationale spécialisée dans les assurances et la gestion d’actifs, et qui propose donc des plans 401(k). Les millionnaires 401(k) de Fidelity avaient en moyenne une contribution de leur compagnie de 5%. A cela, il faut ajouter 14% pris sur leurs propres salaires. Ce qui fait en moyenne $13,300 sauvés par an. Au total, 19% sont donc économisés.

Retraite USA : devenez millionnaire en 4 étapes grâce au 401(k) ! 2

L’Internal Revenue System a néanmoins fixé des limites à ces économies. Des limites annuelles. Ainsi, depuis 2012, un employé peut contribuer à son 401(k) à hauteur de $17,000 par an maximum. Attention, n’oublions pas que le 401(k) est un plan épargne retraite, et c’est aussi pour cela que cette limite est différentes pour les employés âgés de 50 ans et plus. Ainsi, en plus de celle déjà fixée à $17,500, une épargne supplémentaire est possible à hauteur de $5,500. Soit $23,000 par an.

Cotisation de l'employé

un employé peut contribuer à son 401(k) à hauteur de $17,000 par an maximum

2. Investir dans des titres

Réinvestissement des actifs

les millionnaires 401(k) de Fidelity ont réinvesti plus de 75% de leurs actifs dans des titres d’entreprises et des fonds communs

Autre astuce : investir dans autant de titres à travers le monde que vous pouvez. Il faut ainsi savoir que les millionnaires 401(k) de Fidelity ont réinvesti plus de 75% de leurs actifs dans des titres d’entreprises et des fonds communs. En moyenne, ils ont obtenu un retour de 4,8% de leur investissement durant les 12 dernières années. En ajoutant cela à leurs propres contributions, ainsi que celles de leur société, cela a permis à leur 401(k) de croître de 8,75% par an.

3. Prenez l’Employer Match

L'entreprise rajoute un montant identique

votre entreprise rajoute un montant exact à celui que vous versez chaque mois sur votre 401(k)

Via l’Employer Match, votre entreprise rajoute un montant exact à celui que vous versez chaque mois sur votre 401(k). C’est en quelque sorte de l’argent « gratuit » (la formule est étrange, certes) à mettre sur votre plan épargne retraite. Dès lors, vous pouvez soit choisir de laisser cet argent sur votre 401(k), ou le réinvestir sur des titres.

Toujours en ce qui concerne les millionnaires 401(k) de Fidelity Investments, en moyenne, plus de 28% de leur argent venait directement de cet Employer Match. Cela représente (en moyenne) des économies de plus de $4,600.

4. Ne jamais retirer d’argent de son 401(k)

Pénalité de retrait

si vous le retirez avant l’âge de 59 ans et 6 mois, vous recevez une pénalité de retrait en plus des impôts que vous paierez sur la somme retirée

Ne jamais confondre votre 401(k) avec une tirelire ou une sorte de « capital d’urgence » que l’on met de côté pour les jours difficiles. Pour ce type d’urgence, ouvrez un autre compte qui n’aura absolument rien à voir avec votre plan épargne retraite.

Par ailleurs, l’argent qui se trouve sur un 401(k) n’est pas taxé par l’état tant qu’il n’est pas retiré. Mieux (pire), si vous le retirez avant l’âge de 59 ans et 6 mois, vous recevez une pénalité de retrait en plus des impôts que vous paierez sur cette somme. De l’argent durement économisé, mais rapidement perdu en somme. L’ultime conseil est donc de ne pas toucher à cet argent avant votre retraite !

Guide INV