Luc Besson va payer ses impôts aux Etats-Unis, un cas d’école

Home/Créer une entreprise aux USA/Fiscalité USA/Luc Besson va payer ses impôts aux Etats-Unis, un cas d’école

Luc Besson va payer ses impôts aux Etats-Unis, un cas d’école

Francis rolland

Les Etats-Unis comptent un nouveau résident fiscal américain : le réalisateur français Luc Besson vient de s’installer à Los Angeles. Il possédait déjà une résidence secondaire sur les collines d’Hollywood. Découvrez pourquoi il choisit de nouveau la Californie et surtout, pourquoi il devra continuer à payer des impôts en France !

Découvrir notre article sur 4 mythes qui entourent la déclaration d’impôt aux Etats-Unis

A 56 ans, le réalisateur s’installe en Californie

Luc Besson

C’est BFM Business qui a sorti l’information dimanche dernier. Luc Besson, le réalisateur de Léon ou plus récemment de Lucy va payer ses impôts en Californie.

A 56 ans, il vient en effet de déménager aux Etats-Unis avec sa famille.

Les raisons ne seraient pas liées au doublement de son salaire de 400 000 à 800 000 euros, selon les chiffres de BFM Business.

Un taux d’imposition à 53% en Californie

Après ces révélations, le porte-parole d’EuropaCorp, la société de production du papa de la saga Taxi ou du mythique film Le Cinquième Élément, affirme :

« A partir du moment où la famille de Luc Besson s’est installée aux Etats-Unis, le fisc américain l’a considéré nécessairement comme un résident fiscal américain. Il n’est nullement devenu résident fiscal américain pour échapper à l’impôt, car le taux d’imposition y est un peu supérieur à la France : le taux maximal d’imposition est de 53% en Californie. »

Luc Besson Californie

Rappelons que le taux de fiscalité individuelle en Californie est le 4ème plus élevé des Etats-Unis. En ajoutant le niveau fédéral et celui inhérent à l’Etat lui-même, le taux d’imposition est évalué à 11% sur les revenus les plus faibles (15 000 à 20 000 dollars par an) et jusqu’à 53% sur les revenus excédant un million de dollars.

Pas d’exil fiscal pour Luc Besson assure son entourage

Mais le Golden State permet également de nombreuses déductions fiscales et affichent des charges salariales beaucoup moins importantes qu’en France. L’entourage de Luc Besson, dont la fortune est estimée à 65 millions d’euros, se veut néanmoins rassurant, protégeant la notoriété d’un des maîtres du cinéma, mal-aimé de ses compatriotes comme le montrait l’émission Complément d’enquête, sur France 2, le 30 juillet dernier.

L’auteur des longs-métrages à succès comme Le Grand Bleu ou encore Jeanne d’Arc devrait « tant que possible continuer à payer des impôts en France, notamment sur ses droits d’auteur. » C’est dans l’Hexagone qu’il a d’ailleurs fondé la Cité du Cinéma, Hollywood-sur-Seine, à Seine-Saint-Denis, avec des studios de tournage et une école de cinéma.

Son prochain film est attendu pour 2017, « Valerian and the City of a Thousand Planets », une œuvre de science-fiction avec notamment Cara Delevingne.

INV – 151001 banner_default_investir_728x90
By | 2016-11-25T18:29:45+00:00 5 août, 2015|Categories: Fiscalité USA|Tags: |
mautic is open source marketing automation

Send this to a friend