laura M. Investor solutions

Des lors que vous lancez votre affaire aux USA et que vous décidez d’accepter les paiements par cartes bancaires, des frais s’appliqueront et ce pour de très nombreuses opérations. Depuis les frais de mise en service, aux services clients, en passant par le traitement des transactions. C’est donc pour vous aider à comprendre et réduire ces frais qu’investir US se penche ici sur la question.

Comprendre le fonctionnement de coûts et des frais

Entreprises : nos astuces pour réduire vos frais d’encaissement par carte de crédit 1

Sachez tout d’abord qu’il est impossible ou presque de trouver deux fournisseurs qui vous factureront de manière identique.

Les uns se targueront de pratiquer des taux plus bas, mais vous taxeront plus sur les services.

Les autres pratiqueront des frais de mise en service beaucoup plus importants, mais seront moins chers sur d’autres services. Difficile donc de choisir et de s’y retrouver.

Quelques conseils pour réduire vos frais

  • Ne vous laissez pas duper par des prix bas, très attractifs, de mise en service ou autre : il peut exister des frais dissimulés ailleurs.

  • Choisir une solution de paiement intégré vous permettra de gagner du temps et de l’argent en vous évitant d’avoir des données en double ou des erreurs.

  • Comprendre et étudier l’ensemble des frais et lire le contrat minutieusement est important avant de signer un quelconque document avec un intermédiaire financier.

  • Se renseigner sur les différents types de frais de traitement des dossiers, et déterminer si votre vendeur prendra des frais en cas de résiliation de votre contrat.

  • Choisissez un fournisseur de terminal qui vous accompagnera et vous octroiera des facilités si votre entreprise grandit.

En comprenant comment réduire les frais de traitement vous pourrez accroître le nombre de transactions par carte de crédit sans vous ruiner, ce qui est intéressant lorsque l’on est une startup par exemple.

Ouvrir et choisir le bon compte bancaire

La première étape lorsque l’on utilise un TPE (Terminal de Paiement Electronique), est de créer un compte et de choisir votre forfait chez un prestataire de paiements par carte bancaire, en choisissant celui qui correspond le mieux au volume de votre affaire.

Pour ce faire, menez votre étude de marché en vous posant les bonnes questions :

  • Combien serez-vous taxé sur les non-qualified rates? (nous reviendrons sur ces rates plus loin)
  • Quels seront vos frais mensuels fixes ?
  • Quels est le montant minimum de transaction mensuel à respecter ?
  • Existe-t-il des frais d’annulation de contrat ?

Autant de questions qu’il est crucial de se poser avant de souscrire à un contrat avec un fournisseur de TPE.

Entreprises : nos astuces pour réduire vos frais d’encaissement par carte de crédit 2

Il faut également savoir qu’il existe, contrairement à la France, une très grande variété de terminaux différents dont les prix varient également grandement selon leurs fonctions de connexion et d’impression entre autres. Veillez donc à ne pas payer de supplément pour un terminal présentant de nombreuses fonctionnalités inutiles à votre activité.

Frais transactionnels et autres frais

La plupart des frais que vous engagerez concerneront vos transactions. Un pourcentage de la transaction étant en effet retenu par votre banque ou autre prestataire de service de paiement. Contrairement à la France, aux USA ces frais peuvent varier énormément en fonction des cartes de paiements utilisées par les clients et des façons de payer avec leur carte.

Qualified rate

Les qualified rates correspondent au pourcentage de base prélevé lorsque vous faites passer un paiement avec une carte bancaire classique selon le procédé classique : à savoir faire glisser la carte bancaire. C’est le taux le plus bas qui pourra vous être appliqué.

Mid-qualified rate

Ce pourcentage sera quant à lui de rigueur lorsqu’une carte, qui sort du domaine des cartes dites « classiques » (vérifier dans votre contrat quelles sont les cartes classiques et spéciales), sera utilisée pour le paiement.

Non-qualified rate

Vous serez taxé à ce pourcentage lorsque vous enregistrerez un paiement lié à une carte ne relevant ni des qualifed rates, ni des mid-qualified rates. C’est le taux le plus important et il est en général appliqué lorsque vous entrez manuellement une carte dans un terminal et qu’une information la concernant manque. Il est aussi appliqué lorsqu’une autorisation de paiement n’est pas fournie et ne passe pas dans le temps imparti (en général 48h).

Envoi des données quotidiennes

Quand vous utiliserez votre TPE, il vous faudra quotidiennement procéder à ce qui, aux Etats-Unis, est appelé le batching. Littéralement « envoyer des lots de données ». Plus simplement, il s’agit d’envoyer des rapports journaliers des transactions passées, afin d’éviter le risque ultérieur de litiges clients qui pourraient augmenter vos frais si votre fournisseur doit se charger de résoudre des problèmes avec les banques de vos clients pour faire passer une transaction.

Commissions interbancaires

C’est l’ensemble des dépenses liées aux coûts d’autorisation des transactions et à l’assurance en cas de fraude. Souvent ces frais sont regroupés au sein d’autres frais par le fournisseur et il est difficile de les distinguer des autres.

D’ailleurs, faites très attention à ce type de frais. Très souvent, les prestataires tendent à massivement regrouper les frais, tentatives déguisées ou non de cacher des frais… Prenez-y garde le plus possible, même s’il est souvent difficile de déchiffrer en détails les offres de services bancaires.

INV – 151001 banner_default_investir_728x90