4 mythes qui entourent la déclaration d’impôt aux USA

Home/Créer une entreprise aux USA/Fiscalité USA/4 mythes qui entourent la déclaration d’impôt aux USA

4 mythes qui entourent la déclaration d’impôt aux USA

Naon&Co

On en connait tous quelques-un(e)s : ces mythes et autres légendes urbaines. Croyez-vous qu’un domaine aussi réglementé que la fiscalité échappe à cela ? Evidemment que non ! Peut-être avez-vous vous-mêmes quelques croyances erronées à propos de vos déclarations d’impôt ? Pour enfin mettre un terme à cela, cassons ensemble 4 mythes fiscaux propres aux Etats-Unis.

1. Les étudiants n’ont pas à remplir de déclaration d’impôt sur le revenu

4 mythes qui entourent la déclaration d'impôt aux USA 2

Encore un mythe largement répandu. Pourtant, vous ne trouverez nulle part de déclaration affirmant cela. Le statut d’étudiant n’exempte en rien celui-ci de payer des impôts sur les revenus gagnés sur l’année passée !

Prenons l’exemple de l’année 2014. Etudiant à plein-temps ou non, lorsqu’une personne gagne plus de $10,150 sur les 12 derniers mois, il est obligatoire de déclarer et payer ses impôts sur le revenu (Income Tax, voir ici notre article consacré à l’impôt sur le revenu aux USA pour les entreprises étrangères). Il est même recommandé aux personnes, et donc aux étudiants aussi, gagnant moins que les $10,150 de remplir leurs fiches d’impôts pour déclarer leurs revenus. Même s’ils n’auront rien à payer.

2. Déduction de frais de bureau à domicile (Home Office Deduction) = contrôle fiscal automatique

Voici une idée reçue et qui persiste depuis de nombreuses années dans la tête de nombreux contribuables. Pourtant, si votre Home Office Deduction est faite selon les règles dictées par l’Internal Revenue System (IRS), et qu’elle n’est pas excessive, il n’y a aucune raison de craindre un contrôle fiscal !

Voici par exemple les 3 règles de base de l’IRS à propos de l’Home Office Deduction :

  • Utilisation régulière et exclusive: vous utilisez votre bureau la majorité de votre temps de travail et celui-ci n’a aucun autre usage. Ainsi, tant que vous avez une chambre dans votre maison ou appartement que vous utilisez uniquement à des fins professionnelles, vous remplissez les critères de l’IRS.

  • Lieu de travail principal. Pour être éligible à la Home Office Deduction, votre bureau de travail à domicile ne peut être un endroit que vous utilisez occasionnellement. Celui-ci, en admettant que vous travaillez à d’autres endroits, doit être votre lieu principal de travail. Hors de question de déduire des frais provenant d’un bureau en dehors de votre domicile, en plus du vôtre.

  • Si vous êtes employé et non employeur. En tant qu’employé, pour bénéficier de la Home Office Deduction, vous devez réunir ces différents critères : les 2 conditions ci-dessus, votre employeur accepte et valide votre Home Office, et enfin, celui-ci ne paye pas de loyer pour cet espace.

Exemple

Lorsque l’on parle d’une déduction « raisonnable » de vos frais de travail à domicile, qu’est-ce que « raisonnable » veut dire exactement ? Cela signifie que cette déduction ne peut excéder le prix au pied carré (mesure utilisée aux US) de votre bureau, divisé par la surface en pied carré totale de votre domicile. Exemple :

Votre domicile fait 2500 pied² de surface au total. Votre bureau : 200.

200/2500 = 8%.

Vous pouvez donc déduire 8% de vos frais à domicile sur votre impôt sur le revenu. En revanche, si vous exagérez et montez jusqu’à 40% ou 50%, là, vous pouvez être sûr que le contrôle fiscal tombera.

3. Les couples mariés sont obligés de remplir leurs impôts sur la même déclaration

4 mythes qui entourent la déclaration d'impôt aux USA 3

Attention : ceci n’est spécifié nulle part ! Il n’y a aucune obligation de remplir une déclaration d’impôt pour deux lorsque l’on est marié.

D’ailleurs, il arrive même parfois que remplir deux déclarations séparées vous permette de faire des économies.

Il s’agit toutefois de préciser que dans 90% du temps, n’utiliser qu’une déclaration d’impôt sera plus avantageux pour vous. Mais pourquoi ne pas être dans les 10% qui feront un peu plus d’économies encore ?

Pour cela, il faut que l’un des deux époux ait, « de façon significative », beaucoup plus de déductions fiscales que l’autre. En faisant vos impôts ensemble, vous perdez ces possibilités de déductions individuelles. Prenons les dépenses médicales comme exemple. Etant donné que ces dépenses peuvent uniquement être déduites quand elles excèdent 10% du revenu brut ajusté (Adjusted Gross Income), baisser ce dernier peut vous permettre d’accroître vos déductions.

Ainsi, si l’un des deux époux est dans ce cas, il est préférable de remplir ses impôts séparément, pour avoir droit à ces déductions.

4. Pour être remboursé par les impôts, un compte bancaire est obligatoire

Voici l’un des mythes fiscaux les plus répandues ! Même si une majorité de remboursements d’impôts vont sur les comptes bancaires des contribuables, ceci n’est pas une obligation. Vous pouvez par exemple choisir de recevoir ce montant sur une carte de crédit prépayée si vous le souhaitez. Il est aussi possible de recevoir cet argent par chèque.

 Consultez notre article sur l’impôt sur le revenu pour les entreprises étrangères ici.

INV – 151001 banner_default_investir_728x90
By | 2016-11-25T18:29:58+00:00 21 février, 2015|Categories: Fiscalité USA|Tags: |
mautic is open source marketing automation

Send this to a friend