Naon&Co

Pour préparer votre projet de création de business aux USA, il vous faudra immanquablement étudier ce tout nouveau marché d’implantation et surtout assimiler les règles qui le régissent. Pour ce faire, il est essentiel de recourir aux interlocuteurs adéquats, surtout lorsqu’il s’agit d’un marché étranger et complexe tel que celui des USA. Ici, nous mettons en valeur les 4 piliers qui vous aideront lors de la création de votre entreprise.

L’avocat

avocat usa

L’avocat est une pièce maîtresse lors de la création d’une entreprise pour la simple et bonne raison qu’aux USA, il y a un recours beaucoup plus systématisé au droit dans tous les aspects de la vie des affaires. En effet, la démultiplication des lois due au double système juridique (au niveau fédéral et au niveau de chaque état) rend obligatoire le recours à un avocat. Contrairement à la France où l’on a recours à un avocat qu’en cas de contentieux, aux Etats-Unis celui-ci tient un rôle de conseil très important, intervenant tous les niveaux de la création d’entreprise et donc également dans les cas de contentieux.

Ses domaines d’intervention

Tout d’abord en tant qu’investisseur ou entrepreneur, il vous faudra obtenir le visa adéquat. Dans ce domaine le recours à un avocat sera utile, il pourra vous conseiller sur le business plan à adopter, afin d’accroître vos chances d’obtention de visa, et vous accompagnera tout au long de vos démarches. L’avocat est aussi compétent en termes de stratégie d’implantation. C’est lui qui étudiera votre projet et en fonction des capitaux, de la nature de l’activité envisagée… vous aiguillera sur le type de structure juridique à envisager et sur la localisation d’implantation. En outre, il vous assistera dans les démarches administratives d’implantation. Enfin, une fois votre activité lancée, c’est votre avocat qui prendra en charge l’établissement des termes des contrats.

A la recherche d’un avocat pour vous encadrer lors de votre création d’entreprise aux USA ? Découvrez des professionnels compétents ici.

La banque

Une des premières choses à effectuer en arrivant aux Etats-Unis est d’ouvrir un compte pour votre société. Pour vos règlements d’une part, mais surtout car il faudra œuvrer à la mise en place de votre credit history (pour voir ce qu’est le credit history lire notre article sur la question). Sans la constitution d’un credit history solide il vous sera impossible d’obtenir un crédit pour votre entreprise (sachant que les crédits ne sont accordés qu’à des entreprises qui ont en général déjà 2 ou 3 ans d’ancienneté sur le sol américain).

Il est donc fortement recommandé de s’adresser à un conseiller au sein de votre future banque dès votre implantation. Celui-ci pourra vous orienter sur le type de compte à ouvrir et sur les moyens de paiements les plus adaptés à votre domaine professionnel.

Le comptable

Tout comme en France, les services d’un cabinet comptable sont essentiels à la bonne santé de l’entreprise. « Clôture des bilans » et « déclarations d’impôts » sont les deux points pour lesquels il vous sera absolument vital d’avoir recours à un comptable, les démarches étant beaucoup plus complexes aux USA qu’en France. Vous aurez le choix d’employer un comptable ou un Certified Public Accountant (plus ou moins équivalent de l’expert-comptable français), qui lui aura également un rôle de consultant financier et fiscal et pourra vous conseiller sur des stratégies à adopter.

Besoin d’un cabinet expert-comptable aux USA pour encadrer votre projet professionnel aux USA ? Découvrez nos experts ici.

Le courtier en assurance

Si en France la question de l’assurance est rapidement résolu lors de la création d’une entreprise, aux Etats-Unis, il n’en va pas de même. Les lois sur les assurances diffèrent d’un état à l’autre et l’assurance santé n’est ni automatique ni obligatoire. Pour votre entreprise, il vous faudra assurer à minima les locaux et les salariés et parfois les biens vendus. Il faudra donc passer par un courtier en assurances. D’autre part les risques d’accidents du travail, de chômage, ainsi que tous les risques relatifs à une activité entrepreneuriale mettant en jeu des salariés doivent être pris en compte dans votre assurance.

Dans le cas d’une entreprise ayant un marché international et nécessitant des allers et retours réguliers d’employés entre différents pays, il faudra prévoir également des couvertures supplémentaires.

Pour trouver un courtier en assurance francophone et compétent aux USA, consultez nos experts ici.

151104_ad_wilson_1085x200