laura M. Investor solutions

En 2007, le marché américain connaissait une crise historique qui allait réduire à néant toute velléité d’investissement aux USA. La crise des subprimes et le credit bunch (la crise du crédit) plongeaient l’immobilier américain dans une situation catastrophique. Si, depuis 6 ans, les prix avaient chuté de façon vertigineuse, on note depuis peu une stabilisation du marché immobilier. Investir.Us est parti enquêter et répond à la question qui taraude tous les investisseurs: “Est-ce le bon moment pour investir aux USA ?”

Un état des lieux favorable à l’investissement aux USA

2015-2016, le bon moment pour investir aux USA ?

Les USA, entre 2006 et 2012, connaissaient une crise historique, la crise des subprimes et sa cohorte de foreclosures (saisies) laissant un marché agonisant pendant près de 6 ans. Touché par une chute vertigineuse des prix, atteignant parfois 50% dès 2007 dans certaines villes américaines, cette crise laissait de nombreuses familles dans une situation économique exsangue.

En voie de récupération depuis environ 3 ans, le marché immobilier se stabilise et s’assainit et laisse entrevoir aujourd’hui de belles opportunités immobilières.

Le marché a même sensiblement repris ces deux dernières années dans certaines villes comme San Francisco ou Miami, où il est aujourd’hui intéressant d’investir. Au début d’un cycle haussier, le marché immobilier américain se porte bien. Avec une croissance de 2,4% pour l’ensemble de l’année 2014, un taux de chômage particulièrement bas et une consommation des ménages toujours en hausse, l’environnement macro-économique est favorable à l’investissement.

2015-2016, le bon moment pour investir aux USA ?

Selon les propos de Victor Pagès, président et fondateur de My US Investment, une agence immobilière spécialisée dans l’investissement patrimonial aux USA : “le timing est toujours idéal pour investir en ce moment aux USA”.

Pour Victor Pagès, comme pour de nombreux investisseurs, les USA représentent  “une fenêtre d’ opportunités” à saisir afin de servir sa stratégie patrimoniale et financière. Selon ce spécialiste, deux facteurs peuvent en résumer l’origine.

Un état des lieux favorable à l’investissement made in USA

L’opportunité de très nombreuses saisies immobilières

Malgré le rebond du marché américain, les saisies immobilières appelées ici “foreclosures” sont encore très nombreuses et offrent une fenêtre d’opportunités intéressantes aux investisseurs français. On note encore une fourchette de saisies immobilières de l’ordre de 1 à 1, 5 millions de dollars par an, soit 3 à 4 fois plus qu’en 2005.

L’opportunité d’une décôte intéressante

Si la France se caractérise par un marché en surcôte, sa voisine américaine voit, pour sa part, ses prix immobiliers fortement décôtés. Cette décôte est estimée à environ 10% soit 15 à 30% de plus qu’ au milieu des années 2000. Il semble donc pertinent pour l’investisseur français de se positionner sur le marché américain.

Les USA sont donc au démarrage d’un cycle haussier et concentrent sur leur territoire tous les atouts nécessaires à un bon investissement immobilier. A vos plans d’épargne, le timing est idéal !

151104_ad_wilson_1085x200